Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

86% des réclamations de la clientèle bancaire reçues en 2017 ont été traitées en faveur des plaignants




Près de 86% des réclamations reçues en 2017 de la part de la clientèle des établissements de crédit ont été clôturées en faveur des plaignants contre 78% en 2016, selon le rapport annuel au titre de l'exercice 2017 de Bank Al-Maghrib (BAM).
Ce rapport, présenté, dimanche à Al-Hoceima, devant SM le Roi Mohammed VI, par le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, fait ressortir que BAM a reçu, en 2017, 590 réclamations émanant de la clientèle des établissements de crédit contre 540 en 2016, rapporte la MAP.
Sur ce total, les doléances portant sur le fonctionnement de compte ont représenté près de 41%, dont plus de la moitié a concerné la clôture de comptes, tandis que celles portant sur les conditions de crédit en ont constitué 26%, précise la même source, ajoutant que le Centre de médiation bancaire (CMMB) a, de son côté, reçu 412 dossiers complets, dont 228 ont été résolus avec succès.
Bank Al-Maghrib a ainsi veillé au respect par les établissements de crédit des dispositions de la loi relative à la protection du consommateur ayant trait aux crédits immobiliers et à la consommation.
Les missions de contrôle sur place conduites à cet effet ont également couvert l’examen des dispositifs de traitement par ces établissements des réclamations de leur clientèle.
Elles ont porté, en outre, sur la vérification de la mise en œuvre des dispositions de l’article 503 du Code du commerce régissant la clôture des comptes et de l’application de la clause de variabilité du taux d’intérêt.
La Banque centrale est restée également attentive face à la prolifération de certaines sociétés commerciales qui collectent des fonds du public en dehors de tout cadre réglementaire, à travers l’offre de rendements exceptionnels réalisés à partir du placement de ces fonds.

Mercredi 8 Août 2018

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés