Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

57 infractions enregistrées à Marrakech en matière de prix des produits alimentaires




Les commissions de contrôle relevant de la Division des affaires économiques et de la coordination de la wilaya de la région de Marrakech-Safi ont enregistré, au cours des trois premières semaines du mois de Ramadan, un total de 57 infractions en matière de prix et de  qualité des produits alimentaires.
Les cinq commissions chargées du contrôle au niveau de la préfecture de Marrakech ont intensifié leurs opérations afin de veiller au suivi de l'état d’approvisionnement et au contrôle des prix des produits de première nécessité sur les marchés locaux, pour éviter toute hausse ou monopole en raison de la conjoncture que traverse le Maroc à cause de la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).
Dans ce sillage, le chef de la Division des Affaires économiques et de la Coordination relevant de la wilaya, Maâti Alga, a fait savoir que lesdites commissions ont relevé 57 infractions et adressé 208 avertissements à des propriétaires de locaux de commerce.
Ces infractions sont ventilées en 40 pour défaut d'affichage des prix, 16 pour non présentation des factures et une pour non-respect des normes d’hygiène, a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP, relevant que les commissions ont effectué 58 sorties ayant concerné 1.430 points de vente (en gros et au détail) au niveau de la préfecture de Marrakech.
Après avoir rassuré les citoyens quant à l’approvisionnement normal du marché et à l’abondance des produits alimentaires de base, le responsable a indiqué que ces commissions veillent, quotidiennement, au contrôle afin de sanctionner fermement toute infraction ou tentative de tirer profit de la conjoncture exceptionnelle actuelle en procédant au stockage illicite des produits.
Le wali de la région de Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, avait donné des instructions fermes aux agents d’autorité afin de durcir et d’intensifier les opérations de contrôle pour faire face à toute éventuelle spéculation, hausse des prix ou dysfonctionnement au niveau des circuits de distribution. 

Vendredi 22 Mai 2020

Lu 322 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif