Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

25 établissements bénéficient d'un projet de réaménagement des centres de classes préparatoires publics




Quelque 25 établissements ont bénéficié d’un projet de réaménagement des espaces de vie au niveau des centres de classes préparatoires publics, mené dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et la Fondation Attijariwafa bank.
Lancé en 2013, ce projet a concerné des travaux de réfection des espaces de vie identifiés (sanitaires, plomberie, électricité, dortoirs, peintures, etc) et l’équipement des centres concernés en matériels lourds de cuisine, selon les besoins exprimés, avec comme but de soutenir les filières d'excellence, en contribuant à l’amélioration des conditions de vie des élèves pensionnaires de ces centres, indique un communiqué du ministère de l’Education nationale.
Baptisé "Grandes écoles pour tous", ce programme porte sur l’organisation de semaines de concentration au profit des élèves de classes préparatoires commerciales et scientifiques, pour la préparation optimale aux concours d’accès aux grandes écoles, une action qui a profité, à ce jour, à près de 1.500 bénéficiaires.
Il concerne, également, l’équipement des bibliothèques des centres de classes préparatoires en logiciels de gestion et en ouvrages pour les rendre accessibles à tous les élèves et la prise en charge de la formation des bibliothécaires, et le réaménagement des espaces de vie des centres de classes préparatoires pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des élèves pensionnaires des centres, précise la même source.
La clôture de ce projet a été marquée par une cérémonie, organisée dernièrement au lycée Al Khansaa à Casablanca, un des centres bénéficiaires, sous la présidence du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Hassad et du président directeur général du groupe Attijariwafa bank, Mohamed El Kettani et en présence, notamment, du gouverneur de la préfecture d’arrondissements de Casablanca-Anfa, Mohamed Samir El Khamlichi. 

Libé
Mardi 25 Juillet 2017

Lu 579 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés