Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

17 certificats négatifs délivrés en mai à Essaouira




Le nombre de certificats négatifs pour la création d’entreprises, délivrés par la Délégation provinciale de l’industrie et du commerce d’Essaouira a atteint 17 autorisations au titre du mois de mai dernier, indique le dernier rapport de conjoncture de ladite délégation.
Par répartition juridique de ces entreprises, les Sociétés à responsabilité limitée (SARL) occupent la première place avec 10 certificats négatifs, soit 59%, suivies de celles des  personnes physiques (PP), avec 07 certificats négatifs (41%), précise-t-on de même source. 
Au cours du mois de mai dernier, le nombre des immatriculations au registre du commerce au tribunal de 1ère instance d’Essaouira, a été de l’ordre de 31, contre 26 le mois précédent, soit une hausse de 16%, lit-on dans le document. 
Et de poursuivre que les SARL s’accaparent 18 immatriculations, soit 58% du total, occupant ainsi la première position, suivies des Personnes Physiques (PP), avec 13 immatriculations, correspondant à 42% du total, rapporte la MAP.
Pour ce qui est de la répartition territoriale des certificats négatifs délivrés durant cette période, la ville d’Essaouira arrive en tête avec 12 certificats négatifs (71%), suivie des communes rurales de Sidi Kaouki, Akermoud, et Meskala avec 5 certificats négatifs, soit 29 %, explique la même source. 
En rapport avec les secteurs d’activités économiques, il est à relever que le secteur du commerce s’accapare la part du lion avec 6 certificats négatifs (35%), suivi du secteurs des services, avec 5 certificats négatifs (29%), de celui du Bâtiment et des travaux publics (BTP), avec 3 certificats (18%), et du secteur du tourisme, avec 2 certificats négatifs (12%).
Quant au secteur de l’industrie, il vient en dernier rang avec 1 certificat négatif, soit 6%, précise la Délégation du commerce et de l’industrie.
En termes d’investissements projetés, les autorisations de création d’entreprises accordées durant la même période peuvent générer un montant qui s’élève à 6,45 millions de DH, dont 11% proviennent des Investissements des étrangers, avec 41 emplois projetés, précise-t-on de même source.
La Délégation de l’industrie et du commerce d’Essaouira indique également que durant la même période, aucune marque n’a été déposée, relevant, par ailleurs, avoir délivré 6 certificats négatifs pour la création d’enseignes commerciales.

Libé
Lundi 18 Juin 2018

Lu 265 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés