Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

16 projets en cours de réalisation financés INDH à Rabat


La mise en œuvre de l’initiative Royale "Un million de cartables", a permis à 23.680 élèves d’en bénéficier



Un total de 16 projets sont en cours de réalisation, à la préfecture de Rabat, pour un montant global de 339 millions de dirhams (MDH), financés par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à hauteur de 142 MDH.
Ces projets, présentés lors d'une réunion du Comité préfectoral de développement humain (CPDH), organisée récemment au siège de la wilaya de Rabat, portent sur la construction d'un centre d'hémodialyse à Hay Nahda 2 à l'Arrondissement Youssoufia d'un coût de 9 MDH, dont 7 MDH en tant que contribution de l'INDH, visant à améliorer les conditions de prise en charge des patients souffrant d'insuffisance rénale, à augmenter la capacité d'hébergement de 40 à 100 lits et à diminuer le temps d'attente des patients pour qu'ils bénéficient des soins, ainsi que leur offrir des services de qualité.
Ces projets adoptés s'articulent autour de la construction et l'aménagement d'un complexe socio-sportif et éducatif Ibn Rochd à l'Arrondissement Yacoub Al Mansour doté d'une enveloppe budgétaire de 39 MDH, dont 8 MDH comme contribution de l'INDH, en vue de former les enfants et les jeunes dns le domaine sportif et renforcer les infrastructures sportives de proximité.
Dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale et le programme transversal, il a été procédé lors de cette réunion, à l'approbation de 23 projets pour un montant global de 14,5 MDH financés par l'INDH à hauteur de 4,7 MDH.
La promotion des activités génératrices de revenus a bénéficié d’une attention particulière par le financement de 10 projets pour un montant de 4.045.000 DH, visant la promotion de l’auto-emploi au profit des jeunes en quête d’embauche, dont particulièrement un projet portant sur le transport touristique et écologique à la ville de Rabat.
Il projette la mise en valeur du potentiel touristique de la capitale du Royaume par la création d’un nouveau service portant sur le transport touristique et écologique par le moyen de vélos-balades à assistance électrique, devant emprunter des circuits transitant par les principaux sites historiques de Rabat.
Ce projet ambitieux compte parmi plusieurs actions affirmant la vocation et l’engagement de Rabat en tant que ville verte à s’imposer parmi les grandes capitales mondiales occupant une place de choix dans le développement durable et une dimension écologique, environnementale, sociale et touristique.
Concernant le volet de la scolarisation, cinq projets ont bénéficié de l’appui de l’INDH pour un montant de 455.000 DH, afin de lutter contre la déperdition scolaire chez les jeunes scolarisés, garantir l'égalité des chances dans le domaine de l'enseignement, et créer des cellules d’écoute et d’orientation au niveau des établissements scolaires, et ce par l’accompagnement et la sensibilisation des élèves confrontés aux risques de l’échec scolaire et de la délinquance.
En vue de préserver le patrimoine et de sensibiliser les jeunes et les enfants quant à son importance, "l'espace associatif pour l'éveil au patrimoine" à l'Arrondissement Youssoufia, a bénéficié d'un montant de 9.600.000 DH, outre un appui à hauteur de 400.000 DH pour des projets portant sur l'animation sportive et culturelle à même de renforcer les infrastructures sportives de proximité et l'intégration socio-sportive des jeunes et des enfants.
Par ailleurs, le directeur provincial du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, Abderrahmane Belyazid, a présenté le bilan de la mise en œuvre de l’initiative Royale "un million de cartables", financée par l'INDH à hauteur de 1.686.899 DH au profit de 23.680 élèves.
Rabat a connu l'année dernière le lancement de projets financés dans le cadre de l'INDH, tels que le centre socio-éducatif "Madinat Al Amane" à l'Arrondissement Youssoufia, qui réunira 500 enfants en situation difficile leur facilitant une meilleure insertion dans le système éducatif et dans la vie professionnelle, d’un pôle de santé polyvalent à Hay Annahda, et du complexe socio-éducatif "Al Majd" à l’Arrondissement Yaâcoub Al Mansour.
D'un montant global de 145.500.000 DH, ces projets reflètent la ferme volonté de SM le Roi Mohammed VI d'intégrer la promotion du secteur social dans les grands chantiers lancés au Royaume, a-t-il été souligné.

Libé
Lundi 7 Novembre 2016

Lu 1258 fois


1.Posté par Bouzian le 03/01/2017 22:00 (depuis mobile)
Faut réviser le plan d''aménagement côté hay nahda 1 à Rabat arrondissement youssoufia dont remarque des villaR+1à droitedes immeuble R+4 à la gauche C est une architecture qui n est p abordable , ci c''était casa ou knitra yaurais minimumR+4 zonevilla

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés