Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

11.000 Palestiniens réfugiés en Irak sont victimes des persécutions : Mahmoud Abbas se rend au Kurdistan




11.000 Palestiniens réfugiés en Irak  sont victimes des persécutions : Mahmoud Abbas se rend au Kurdistan
Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas est arrivé lundi au Kurdistan irakien pour une visite surprise dans cette région, a indiqué le gouvernement local.
Les autorités du Kurdistan irakien (nord du pays) ont laissé entendre qu’ils étaient prêts à accueillir des réfugiés palestiniens vivant en Irak, et dont certains sont pris pour cibles par des attaques en raison du statut privilégié dont ils auraient bénéficié sous le régime sunnite de Saddam Hussein.
Mahmoud Abbas est arrivé lundi dans la capitale du Kurdistan irakien Erbil, et rencontrait le président kurde Massoud Barazani, selon Fouad Hussein, porte-parole du gouvernement régional.
Environ 11.000 Palestiniens sont réfugiés en Irak, principalement à Bagdad, mais beaucoup souhaitent fuir la capitale irakienne en raison des persécutions dont ils sont victimes.
Début avril, Mahmoud Abbas avait rencontré le Premier ministre Nouri al-Maliki lors d’une réunion destinée à améliorer les relations entre l’Autorité palestinienne et l’Irak.
Par ailleurs, un navire de pêche palestinien sans équipage et bourré d’explosifs a explosé lundi matin au large de la Bande de Gaza, sans faire de blessé. Selon l’armée israélienne, il s’agit d’une tentative d’attentat contre une patrouille navale dans la zone.
Le navire a été repéré lundi matin par un fort brouillard, a indiqué le général Gabi Ashkenazi, chef de l’armée israélienne. Il a ensuite été suivi par radar et a explosé à environ 650m au large d’un navire de patrouille israélien.
“On estime qu’il y avait quelques centaines de kilogrammes d’explosifs” à bord, a déclaré le général Ashkenazi depuis le quartier général de l’armée israélienne à Tel Aviv. “On pense qu’il s’agissait d’une tentative d’attaque contre les vaisseaux israéliens dont je suis content qu’elle ait échoué”.
Les autorités militaires israéliennes tentaient de déterminer comment les explosifs ont pu être activés.
Cet incident intervient alors qu’un calme relatif règne depuis quelques temps dans la Bande de Gaza.
A noter également qu’un touriste israélien a été poignardé lundi par un ouvrier libyen dans la station balnéaire de Nuweiba sur la mer Rouge.
Selon le gouverneur de la province égyptienne du Sud-Sinaï, ce touriste, qui était en vacances avec sa famille, a été transféré vers un hôpital de la ville israélienne d’Eilat. L’agresseur libyen a pris la fuite mais a abandonné son passeport sur les lieux de l’agression. Il est activement recherché.
La semaine dernière, Israël a lancé une mise en garde en demandant à ses ressortissants d’éviter la région du Sinaï, s’appuyant des renseignements portant sur de possibles attentats contre eux.


AFP, AP
Mercredi 15 Avril 2009

Lu 89 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés