Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Tanger Med et Baie d’Algésiras poursuivent leurs opérations d’import-export




​Tanger Med et Baie d’Algésiras poursuivent leurs opérations d’import-export
Dans le contexte actuel marqué par la pandémie du Covid-19, les deux autorités portuaires de Tanger Med et Baie d’Algésiras poursuivent leurs activités portuaires respectives au service des chaînes d’approvisionnement nationales et internationales. 
Les liaisons maritimes entre les deux ports et les rotations quotidiennes de navires sont assurées normalement, et plus particulièrement le trafic international routier TIR, pour les échanges commerciaux, à l’import comme à l’export, entre le Maroc et l’Union européenne. 
Ces échanges incluent les flux agro-industriels, agroalimentaires, produits sanitaires et pharmaceutiques, entres autres, et permettent ainsi le maintien des chaînes d’approvisionnement respectives. 
A cet effet, des échanges réguliers d’informations et de bonnes pratiques s’effectuent entre les deux autorités portuaires, ainsi que des réunions régulières s’organisent par visioconférence pour garantir la fluidité et la continuité des opérations.
Parallèlement et dans le cadre de l’accord de collaboration avancée mis en place en février 2019, les deux autorités portuaires poursuivent les échanges et le travail conjoint pour la mise en œuvre du dispositif de facilitation des flux du commerce à travers le Détroit, notamment l’échange de données digitalisé sur la traçabilité des marchandises et des camions tout au long des différents points de contrôle d’accès dans les deux zones portuaires.  Afin d’assurer la gestion de ces flux commerciaux, il faut saluer l’engagement de toute la communauté portuaire ainsi que les autorités de contrôle qui composent la chaîne logistique de ce pont maritime. Cette implication globale permet la consolidation de la plateforme de facilitation du Détroit.

Recul du taux débiteur global au premier trimestre

Les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib (BAM) sur les taux débiteurs relatifs au premier trimestre de 2020 révèlent une baisse du taux moyen pondéré global de 4 pbs à 4,87%.
Par objet économique, les taux ont reculé de 6 pbs à 4,64% pour les facilités de trésorerie, de 9 pbs à 4,52% pour les crédits à l’équipement et de 18 pbs à 5,16% pour les concours immobiliers, précise BAM dans une note sur les résultats de son enquête sur les taux débiteurs du T1-2020, relevant que les taux ont progressé de 9 pbs à 6,75% pour les prêts à la consommation.
Par secteur institutionnel, les taux appliqués aux crédits aux particuliers ont progressé de 9 pbs à 5,64% et ceux assortissant les concours aux entreprises non financières se sont repliés de 7 pbs à 4,70%, selon la même source.
Pour les entreprises non financières privées en particulier, BAM fait savoir que les taux ont baissé de 6 pbs à 4,80% globalement, reflétant principalement un recul de  5 pbs à 4,42% pour les grandes entreprises (GE), ceux appliqués aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) ayant augmenté de 15 pbs à 5,83%.

Bank Of Africa facilite l’activation de la dotation 
exceptionnelle pour les Marocains bloqués à l’étranger


En appui à la décision de l’Office des changes qui cible les résidents marocains actuellement bloqués à l’étranger après la fermeture des frontières, Bank Of Africa (BOA) met à la disposition de ses clients un canal simple pour activer la dotation touristique exceptionnelle dont la contre-valeur est plafonnée à 20.000 DH par personne physique majeure, annonce un communiqué du Groupe bancaire.
“Cette démarche rapide et facile prévoit que le client envoie sa demande, englobant une déclaration sur l’honneur, une copie du passeport et de la CIN, par mail à l’adresse : activation-crc@bankofafrica.ma”, précise le communiqué. Une équipe dédiée du Centre de relations clients procède aux modalités de vérification et d’authentification pour activer la dotation touristique exceptionnelle sur la carte du client utilisable pour les retraits au niveau des GAB, le paiement chez les commerces ainsi que sur internet.
Bank Of Africa continue sa mobilisation pour soutenir ses clients quelle que soit leur situation durant cette période difficile.

Samedi 9 Mai 2020

Lu 1095 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif