Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Rappel pour le respect des horaires réglementaires par tous les pharmaciens




​Rappel pour le respect des horaires réglementaires par tous les pharmaciens
La mobilisation du Syndicat des pharmaciens d’officine de la wilaya du Grand Casablanca (SPWC) pour le respect des horaires en vigueur par tous les pharmaciens de la wilaya a fini par payer. 
Le retour à l’ordre dans l’application des horaires d’ouverture et de fermeture des pharmacies devait à nouveau être effectif après que le wali du Grand Casablanca a  ordonné aux services compétents de faire respecter les horaires réglementaires d’ouverture et de fermeture des pharmacies installées dans les préfectures de la région du Grand Casablanca. 
Selon le SPWC, les gouverneurs de la wilaya ont reçu des instructions de ce dernier, en application de l’arrêté préfectoral n° 1603 du 23 décembre 2014, leur demandant de veiller scrupuleusement au respect des horaires d’ouverture et de fermeture des pharmacies de Casablanca.
Le Syndicat des pharmaciens d’officine de la wilaya du Grand Casablanca s’est évidemment félicité de cette décision et de sa mise en application immédiate, estimant que « cette mesure est un acte de salubrité publique qui vient couronner un long processus de mobilisation du SPWC et de tous ses membres ». 
Pour le SPWC, il n’y a pas de doute que cette récente décision est en phase avec la volonté de la majorité des pharmaciens d’officine de la wilaya. Explication: le Syndicat des pharmaciens d’officine de la wilaya du Grand Casablanca a lancé, le 27 juin 2014, un questionnaire auprès des professionnels axé sur la grille préférentielle quant à l’horaire d’ouverture et de fermeture des pharmacies. Il en est ressorti que « la grande majorité des voix exprimées, soit 81%, a fait le choix - clair et ferme - du maintien des horaires en vigueur », rappelle-t-il. 
Il est à noter que des commissions de contrôle ont été créées pour faire appliquer la réglementation en vigueur. En cas de violation de la réglementation, les pharmacies contrevenantes encourent des sanctions applicables immédiatement par lesdites commissions.
Celles-ci peuvent aller de l’envoi de deux avertissements consécutifs et, en cas de récidive, à la fermeture pour trois jours de la pharmacie contrevenante. Cette sanction peut être suivie de la fermeture pure et simple de l’officine en cas de quatrième infraction constatée. 
Il est à rappeler que le SPWC avait saisi le wali et procédé à l’organisation de plusieurs sit-in, notamment sur les lieux de violation de la réglementation, en vue de mettre un terme « à l’anarchie qui s’est graduellement installée en matière d’horaires d’ouverture et de fermeture des pharmacies de la wilaya ». 
Une anarchie entretenue par une minorité de pharmaciens dont le nombre n’excède pas une vingtaine de personnes (sur un total de 1200), souligne le SPWC. Et d’estimer que: «Ce désordre est en fait la conséquence directe des élections du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens du 3 mai 2013, qui ont consacré par leur caractère frauduleux une équipe qui, en partie par son manque de représentativité, s’est vue dissoute par le décret 115-13 du ministre de la Santé». 
Toutefois, le syndicat note que «la mobilisation de la grande majorité des pharmaciens, contre la remise en cause des horaires réglementaires, ne traduit pas une simple divergence sur une question formelle. Il s’est agi d’une rupture dans un système qui a montré son efficacité et sa pertinence au service du citoyen cinquante ans durant».  

Alain Bouithy
Samedi 23 Mai 2015

Lu 1411 fois


1.Posté par br le 06/06/2016 01:09 (depuis mobile)
la loi 17-04 est inconstitutionnelle
art 166
loi 06-99
loi doit etre abrogee ou suspendee immediat

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés