Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Racisme et islamophobie, fonds de commerce du Front national




​Racisme et islamophobie, fonds de commerce du Front national
C'est un candidat de Langon (Gironde) qui promeut la devise pétainiste “ Travail, famille, patrie” sur Twitter.
 Un autre, à Causse-Comtal (Aveyron), est poursuivi pour avoir appelé à la destruction des juifs « une fois et pour toujours » sur Facebook. 
Ou encore celui du canton du Teil (Ardèche), dont le compte Facebook abritait une croix gammée et ce message : “ Marine, tu es la réincarnation d'Hitler. Toi, tu vas nettoyer la France”.
Il y a aussi ce quinquagénaire d'Aubière (Puy-de-Dôme), condamné en mai 2014 pour avoir tenté de renverser un piéton en proférant des insultes racistes.
Le FN, qui a préparé les élections départementales avec minutie, est rattrapé par ses vieux démons.
Chantal Clamer, la candidate investie par le Siel, microparti d'extrême droite allié au FN dans le canton de Pamiers 1, avait notamment appelé à “éliminer les musulmans sans hésitation par tous les moyens possibles” et insulté les femmes homosexuelles. 
Mercredi, le parti frontiste a dû une nouvelle fois faire la police, à Arras (Pas-de-Calais) et à Vitré (Ille-et-Vilaine), où ses candidats sont “suspendus en vue d'une exclusion”.
A Vitré, l'hebdomadaire régional a exhumé des photomontages partagés par le candidat FN sur les réseaux sociaux. Que montrent-ils ? La garde des Sceaux, Christiane Taubira, comparée à un singe, un missile dirigé vers des musulmans priant dans la rue ou des portraits de l'homme d'affaires Pierre Bergé et de la sociologue Dounia Bouzar avec une cible sur le front. 
Au Mans, Louis Noguès, élu municipal FN et candidat aux départementales Le Mans 1, associe l'homosexualité à la zoophilie en plein conseil municipal. Après les femmes, les enfants d’immigrés, cet élu s'en est pris aux personnes homosexuelles. 
Pourquoi en sommes-nous arrivés là? 
La parole raciste, homophobe. islamophobe, judéophobe, antisémite, xénophobe ... est libérée!
Elle s'est trouvé une place dans la sémantique du langage politico-médiatique de la République en catimini, et fleurit dans le terreau des réseaux sociaux et médias poubelles tels que Valeurs Actuelles ou Égalité et réconciliation...
Que craint la liberté d'expression?  Au-delà de ses limites, il y a l'abîme.
N’oublions pas ce que font les candidats FN une fois élus? Allez voir à Orange, à Bollène ou à Hénin-beaumont. Ils sont l'autre versant de l'obscurantisme qui détruit tout ce qui traduit la liberté d'expression.  N'y a-t-il pas là une similitude avec une actualité moyen-orientale? 
Faut-il dénoncer ou mettre ceinture et bretelle de peur de braquer un électorat en partie acquis au nauséabond? 
Les expériences historiques, nous enseignent que défendre les valeurs de la République et le vivre-ensemble ne se préserveront pas sans combattre en continu cette plaie qui devient de plus en plus béante dans notre maison commune. 
Mais ce combat devrait être mené sans amalgames d'où qu'ils viennent et sans stigmatisations d'où qu'elles viennent. 
Nous serons mobilisés quand nous serons unis contre le FN, sans calcul électoral. Nos concitoyens le seront quand ils se sentiront en confiance dans un combat juste qui défend nos valeurs communes et qui ne soit pas à la remorque d'une échéance institutionnelle. Ils ne sont pas dupes. 90% de Français sont pour les partis républicains. Ils l'ont déjà démontré en 2002.  Aux partis républicains de leur rendre la monnaie, on étant dans un combat clair contre ce qui a rabaissé la France en 1940, et en oeuvrant pour un avenir où la devise de la République “Liberté, égalité, fraternité » ne faiblit jamais...
Ne pas mener ce combat, c'est livrer le monde aux assassins de l'aube, disait Aimé Césaire. 

Par Mohamed Bentahar Consultant
Vendredi 6 Mars 2015

Lu 532 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés