Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Près de 970 entreprises développent leurs activités par la participation aux marchés publics lancés par l’APDN




​Près de 970 entreprises  développent leurs activités par la participation aux marchés publics lancés par l’APDN
Quelque 970 entreprises ont vu leurs activités se développer grâce à la participation aux marchés publics lancés par l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), notamment à travers la réalisation des études stratégiques, techniques ou architecturales et l’acquisition de différentes catégories d’équipements.
Depuis l’annonce de l’état d’urgence sanitaire, l’Agence a passé quelque 90 marchés publics, permettant à plusieurs entreprises de faire face aux retombées économiques de la pandémie du nouveau coronavirus, indique l’APDN dans un communiqué.
Ainsi, rapporte la MAP, l’effort de l’investissement déployé par l’Agence au cours de la dernière décennie, a permis un accès important à la commande publique pour un spectre très large des entreprises privées de tailles multiples, spécialisées dans différents secteurs, souligne l’APDN.
“La montée en puissance des activités de l’APDN, dans le cadre de ses missions multidimensionnelles, est traduite par une évolution ascendante de l’investissement public qu’elle prend en charge et en assure la déclinaison territoriale dans son périmètre d’intervention”, explique le communiqué. Ce progrès vient conformément à sa feuille de route stratégique pour le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord du Royaume et aux orientations des différentes stratégies et politiques sectorielles de ses partenaires institutionnels.
Ainsi, la période 2010-2019 a été marquée par la réalisation d’un investissement global de 14,5 milliards de dirhams pour lequel l’APDN a assuré la gestion administrative, financière et opérationnelle de 2.284 marchés publics relatifs à des programmes et projets à géométrie variable, relève la même source.
Et d’ajouter que cette évolution s’est accrue particulièrement durant la période 2014-2019, à travers le lancement des programmes et projets structurants initiés par SM le Roi Mohammed VI et pour lesquels la gestion directe a été confiée à l’Agence à hauteur de 80% des crédits budgétaires multisectoriels alloués, à l’instar du programme de “Tanger Métropole”, le programme intégré de développement économique et urbain de la ville de Tétouan et le programme “Al Hoceima Manarat Almotawassit”, ainsi que des programmes liés à la réduction des disparités territoriales et à la mise à niveau des anciennes médinas.
Sur le plan des délais de paiement, l’APDN a enregistré une avancée notable en réduisant le délai moyen, après la réception provisoire des projets faisant l’objet des marchés lancés, à 20 jours en décembre 2019, conclut le communiqué.

Vendredi 15 Mai 2020

Lu 697 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif