Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le modèle marocain en matière de financement des agriculteurs présenté à Libreville




Le modèle marocain innovant en matière de financement et d'accompagnement de toutes les catégories des agriculteurs dans le cadre du Plan Maroc vert a été présenté, récemment à Libreville, à l’occasion de la 5ème édition du Forum Africa Agri.
Intervenant dans le cadre d’un panel sur la recherche de nouveaux modèles de financement, le directeur du Domaine vert au Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM), Mustapha Chehhar, a évoqué dans son exposé les réalisations positives du Plan Maroc Vert avec ses deux piliers, en l’occurrence l’agriculture performante et l’agriculture solidaire.
Il a exposé aussi le modèle innovant du GCAM qui accompagne toutes les catégories des agriculteurs au Maroc nonobstant la taille de leurs exploitations et même s'ils ne peuvent pas présenter des garanties réelles, notant que cette démarche se concrétise à travers trois canaux de financement adaptés, à savoir la banque classique, Tamwill el fellah (mesocrédit) et la Fondation ARDI pour la microfinance.
Par ailleurs, rapporte la MAP, l’expert marocain a relevé que le GCAM a développé une approche innovante en matière de financement de la petite agriculture grâce notamment à un accompagnement de tous les maillons de chaque filière, le crédit Achamil et les conventions tripartites agriculteur, banque et grands opérateurs économiques. 
Initié par I-conférence en partenariat officiel avec OCP Africa et le ministère gabonais de l’Agriculture, le Forum Africa Agri Forum se veut une plate-forme d’échanges entre les professionnels du secteur et décideurs autour des défis de la transformation de l’agriculture africaine avec un focus particulier sur les enjeux de l’investissement, du financement et des partenariats publics privés.
Nombre de panels ont été au menu de ce conclave qui s’est tenu du 10 au 11 décembre à Libreville, portant sur les défis de la transformation agricole en Afrique, la stimulation de l’investissement dans l’agriculture pour accélérer la transformation, les nouveaux modèles de financement de l’agriculture, l’innovation et la modernisation du secteur.
Ce forum a offert aussi l'occasion à plusieurs exposants locaux de présenter leurs produits du terroir et d'échanger avec des experts et professionnels du secteur en vue de trouver des opportunités de financement ou de nouer des partenariats.
De même, OCP Africa a érigé un stand ouvert au public en vue de lui donner un aperçu sur les investissements et activités du groupe et ses expériences accumulées en Afrique.

Jeudi 13 Décembre 2018

Lu 694 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com