Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le kidnappeur de Nada derrière les barreaux

Un tribunal bolivien condamne Grover Morales à 17 ans de prison




​Le kidnappeur  de Nada derrière les barreaux
Le Bolivien Grover Morales qui avait kidnappé et séquestré Nada, une fille marocaine à peine âgée de 10 ans, a été condamné par la justice bolivienne à 17  ans de prison pour traite d’êtres humains et abus sexuel, selon l’agence espagnole EFE.
A noter qu’en mars dernier, une opération conjointe entre des agents de la Guardia civil espagnole et de la police bolivienne avait mis fin au calvaire de Nada qui a été séquestrée durant 7 mois dans la jungle amazonienne par Grover Morales.
La fille en question s’était rendue en voyage en août 2013 en Bolivie pour passer ses vacances en compagnie d’un voisin de la famille résidant à l’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) et en qui ses parents avaient confiance. Depuis lors, elle avait disparu ainsi que la personne qui l’accompagnait.
Une enquête a été diligentée par les autorités espagnoles suite à la plainte des parents contre ledit Bolivien. Et après sept mois d’enquête, Nada a été libérée. 
La sentence de la justice bolivienne ne mettra pas fin à ce dossier, car des zones d’ombre restent encore à élucider par la justice espagnole qui mène l’enquête pour connaître les dessous de cette étrange affaire, notamment les motifs qui ont poussé les parents marocains à permettre à leur fille de voyager avec une personne étrangère. Le ravisseur avait catégoriquement nié dans des déclarations à la presse avoir enlevé Nada en précisant qu’il avait obtenu l’aval de sa famille avant de l’avoir emmenée en vacances en Bolivie. 

Mourad Tabet
Mercredi 22 Octobre 2014

Lu 395 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés