Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le déficit de la liquidité bancaire s'atténue à 87,1 MMDH


Libé
Jeudi 29 Juillet 2021

Le déficit de la liquidité bancaire s'est atténué durant la semaine passée, se fixant à près de -87,1 milliards de dirhams (MMDH), en moyenne hebdomadaire, en baisse de 1,6%, par rapport à la semaine précédente, selon BMCE Capital Global Research (BKGR). "BAM a néanmoins fortement augmenté ses avances à 7 jours la semaine dernière pour avoisiner environ 69,3 MMDH, soit 40,9 MMDH de plus comparativement à une semaine auparavant", indique BKGR dans sa récente Lettre monétaire et obligataire. Cela a permis aux banques de faire face à la hausse de la circulation fiduciaire généralement observée à l’occasion de la fête de l’Aïd et des vacances estivales et à l’absence des placements du Trésor au niveau du marché monétaire, rapporte la MAP. Le marché demeure ainsi équilibré et laisse ressortir un TMP toujours aligné sur le taux directeur, soit 1,5%. Par ailleurs, la courbe primaire s’est appréciée suite à la hausse du taux de la ligne 13 semaines de 7 points de base (pbs) à 1,39%, la ligne 52 semaines de 3,4 pbs à 1,57% et la ligne 2 ans de 1 pbs à 1,76%, précise BKGR, notant que le cumul des levées du mois courant s’élève ainsi à près de 12,8 MMDH pour un besoin annoncé de 10,5 MMDH. Le marché secondaire, pour sa part, a enregistré une volumétrie en baisse de -9% à 5,6 MMDH, majoritairement observée au niveau des maturités CT (43%). Au niveau de la courbe secondaire, la ligne 2 ans a enregistré la plus forte variation à la hausse (+6,3 pbs à 1,76%) alors que la plus forte variation à la baisse a été observée sur la ligne 13 semaines (-3,6 pbs à 1,39%). Durant la prochaine période, BAM réduira son dispositif monétaire avec l’émission de 40,86 MMDH sous forme d’avances à 7 jours, soit 19,42 MMDH de moins comparativement à une semaine auparavant. Parallèlement, la Banque centrale alimentera son programme des opérations à long terme avec l’émission de 2 prêts garantis d’environ 2,02 MMDH. Le dépassement du besoin annoncé initialement par l’argentier du Royaume pour le mois courant ainsi que la hausse observée dernièrement des taux primaires reflètent probablement une accentuation de la pression sur les finances publiques. Dans les prochaines adjudications, la courbe primaire devrait s’apprécier légèrement sans pour autant dépasser les seuils d’alerte.


Lu 826 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS