Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le PIB en baisse de 12,1% et l'emploi en baisse de 2,8% dans la zone euro




Au cours du deuxième trimestre 2020, toujours marqué dans la plupart des Etats membres par les mesures de confinement liées au Covid-19, le PIB corrigé des variations saisonnières a diminué de 12,1% dans la zone euro et de 11,7% dans l’UE par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. 
Il s’agit de loin des reculs les plus importants depuis le début des séries temporelles en 1995. Au cours du premier trimestre 2020, le PIB avait diminué de 3,6% dans la zone euro et de 3,2% dans l’UE.
En comparaison avec le même trimestre de l'année précédente, le PIB corrigé des variations saisonnières a enregistré une baisse de 15,0% dans la zone euro et de 14,1% dans l’UE au deuxième trimestre 2020, après respectivement -3,1% et -2,5% au trimestre précédent. Il s’agit également de loin des baisses les plus importantes depuis le début des séries temporelles en 1995.
Au cours du deuxième trimestre 2020, le PIB des Etats-Unis a diminué de 9,5% par rapport au trimestre précédent (après -1,3% au premier trimestre 2020). Par rapport au même trimestre de l'année précédente, le PIB a diminué de 9,5% (après +0,3% au trimestre précédent).
Le nombre de personnes ayant un emploi a diminué de 2,8% dans la zone euro et de 2,6% dans l'UE au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Il s’agit des reculs les plus importants depuis le début des séries temporelles en 1995. Au cours du premier trimestre 2020, l'emploi avait diminué de 0,2% dans la zone euro et de 0,1% dans l’UE.
Par rapport au même trimestre de l'année précédente, l'emploi a diminué de 2,9% dans la zone euro et de 2,7% dans l'UE au deuxième trimestre 2020, après +0,4% dans les deux zones au premier trimestre 2020. Il s’agit également des reculs les plus importants depuis le début des séries temporelles en 1995.
Ces données fournissent une mesure du volume de la main-d'œuvre qui est cohérente avec celle de la production et des revenus dans les comptes nationaux.

Mardi 18 Août 2020

Lu 737 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021