Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le PCNS lance son programme de recherche 2021-2023


Libé
Mardi 7 Septembre 2021

Le Policy Center for the New South (PCNS), think tank marocain indépendant, a annoncé le lancement de son programme de recherche triennal qui porte sur la période 2021-2023. L'expertise de Policy Center en matière d'économie et de relations internationales se déploiera sur sept grandes thématiques centrales pour l'avenir, dans la perspective de l’accompagnement des politiques publiques qui fait la marque de fabrique du think tank, indique le PCNS dans un communiqué. Il s'agit de grands axes de recherche qui porteront sur "le nouveau Sud dans une mondialisation en évolution", "construire une Afrique autonome dans un monde interdépendant", "comprendre des dynamiques internes africaines", "penser l'émergence de l'Afrique dans la nouvelle globalisation", "repenser l’économie marocaine", "le Maroc dans un environnement mondial en mutation" et "le Maroc, l'Etat social et territorial", fait savoir la même source. Ces thèmes, rapporte la MAP, répondent aux préoccupations des décideurs face à l'évolution du monde, tout en cherchant à faire porter les voix du Sud sur les questions qui les concernent, en allant du Maroc à l'Afrique et le Sud dans sa globalité. Pour chacune de ces thématiques, l'analyse s'appuiera sur les deux grandes spécialités du PCNS, à savoir l'économie et les relations internationales. Les questions de souveraineté, de gouvernance, des dynamiques régionales et des phénomènes transversaux africains tels que la migration, les mutations de l'Etat ou la transition écologique seront abordés. Les thématiques consacrées au Maroc iront de la gestion macroéconomique à la place du Royaume dans le monde, en passant par le marché du travail, le commerce, la question des inégalités et le leadership public. Le PCNS, pour traiter de ces problématiques, s'appuie sur une quarantaine de Senior Fellows issus du Sud comme du Nord, ainsi que sur une trentaine de chercheurs parmi ses effectifs, conclut le communiqué.


Lu 405 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Janvier 2022 - 17:05 L’IPC annuel moyen a grimpé de 1,4% en 2021

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS