Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Groupe Al Omrane et l’IRESEN renforcent leur partenariat en matière de logement social à haute efficacité énergétique




​Le Groupe Al Omrane et l’IRESEN renforcent leur partenariat en matière de logement social à haute efficacité énergétique
Le Groupe Al Omrane et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) ont signé, jeudi à Rabat, une convention spécifique portant sur le développement du logement social, durable et à haute efficacité énergétique.
Signée par le président du directoire du Groupe Al Omrane, Badre Kanouni, et le directeur général de l’IRESEN, Badr Ikken, cette convention s’inscrit dans le cadre du partenariat institutionnel conclu entre les deux institutions dans le domaine de l’amélioration des procédés et la promotion de l’innovation en matière de matériaux de construction et d’aménagement.
A travers cette convention, rapporte la MAP, le Groupe Al Omrane concrétise son engagement en faveur du développement durable et réaffirme l’intérêt qu’il accorde à l’innovation et à la recherche et au développement.
C’est dans ce sens que M. Ikken a souligné, dans une déclaration à la MAP, que cette convention vise à développer quatre projets pilotes au niveau des différentes régions du Maroc avec des conditions climatique diverses, notamment les régions de Souss-Massa, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la région de l’Oriental afin de développer des bâtiments sociaux, durables et qui sont hautement performants sur le plan de l’efficacité énergétique.
“L’ambition est d’améliorer les conditions de vie, baisser la facture énergétique tout en réduisant également le coût des constructions”, a-t-il indiqué. “Il s’agit de technologies et techniques développées au niveau de nos laboratoires qui vont pouvoir être implémentées à court et à moyen termes pour pouvoir être transposées au niveau des projets sur le plan national et pourquoi pas continental”, a-t-il relevé.
Il a, dans ce sens, mis en avant la force et les potentialités des ressources humaines et de l’expertise du Royaume pour faire face à la pandémie du Covid-19, souhaitant à cet égard que celles-ci puissent être mises à la disposition  d’un secteur qui est fortement énergivore, notamment celui du bâtiment avec une consommation énergétique de plus 35% , a-t-il dit.
M. Kanouni a, de son côté, indiqué dans une déclaration similaire, que l’un des objectifs d’Al Omrane est de chercher les moyens de développer la qualité des produits de logement du groupe et de ses aménagements urbains de manière à aller de plus en plus vers le développement durable, l’amélioration de l’efficacité énergétique, ainsi que le confort des concitoyens.
Il s’agit également de réduire le coût de ces produits qui doivent répondre à la nouvelle réglementation ou au moins de le maintenir, de réduire la facture énergétique du Maroc pour le secteur du bâtiment qui consomme plus de 35% de l’énergie mais également des concitoyens qui pourront voir ainsi leurs factures baisser.

Samedi 18 Juillet 2020

Lu 1049 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.