Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La généralisation de la protection sociale, un triomphe contre les inégalités


Libé
Mercredi 21 Avril 2021

Le chantier de généralisation de la protection sociale, lancé par SM le Roi Mohammed VI, constitue un nouveau triomphe contre les inégalités et un levier essentiel pour le développement socio-économique progressiste, a souligné l’économiste Abdelghani Youmni. Ce mode de développement opère par la création de la richesse et par le prélèvement fiscal et social de la future dépense publique, a indiqué à la MAP M. Youmni, spécialiste des politiques publiques. Evoquant l’ouverture du secteur de la santé aux compétences étrangères, il a rappelé les défis auxquels est confronté le Maroc, classé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), parmi les pays du monde souffrant d’une pénurie de personnel de santé. Face à cette situation, le Maroc va devoir préparer une stratégie à court terme de mesures exceptionnelles d’attraction de médecins, d’infirmiers et de managers étrangers dans le domaine de la santé, at-il estimé. A cela doit s’ajouter une stratégie à moyen et long termes de valorisation des carrières du personnel local ainsi qu’un programme national de multiplication des centres hospitaliers universitaires (CHU) dans les régions afin de réduire les inégalités entre les territoires, mieux répartir les ressources et former plus de médecins, de spécialistes et d’acteurs paramédicaux. En somme, “ce n’est pas le poids de la dépense publique qui affaiblit l’Etat mais c’est surtout des déficits de gouvernance et des carences de pratiques morales dans l’utilisation des deniers publics”, a relevé M. Youmni. Au sujet de l’ouverture du secteur de la santé au capital étranger, il a rappelé les acquis de la loi 131- 13 relative à l’exercice de la médecine qui a ouvert la voie à la libéralisation des capitaux des cliniques, permettant depuis son introduction, la naissance de plusieurs projets dont certains ont réussi à se positionner comme leaders dans le secteur de l’hospitalisation privé, dans le cadre de projets de partenariats publics-privés (PPP). Cependant, malgré quelques réussites en demi-teinte, M. Youmni a assuré que les pouvoirs publics doivent continuer à assumer leur devoir en matière de protection des citoyens et de veiller à l’égalité des chances.


Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS