Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La BCP bénéficie d’une ligne de crédit de la BAD de 100 millions d’euros






Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) vient d’approuver une ligne de crédit de 100 millions d’euros au profit de la Banque centrale populaire du Maroc (BCP), apprend-on auprès de la BAD.
Cette facilité “va permettre à la BCP de renforcer ses activités de financement des entreprises dans les secteurs de l’agriculture, de l’éducation, de la santé et des infrastructures en Afrique de l’Ouest, principalement en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali et au Sénégal”, indique la BAD dans un communiqué. 
De même, rapporte la MAP, la ligne de crédit contribuera “concrètement à améliorer la compétitivité économique des pays concernés, à générer des recettes publiques et d’exportation et à créer des opportunités d’emploi, notamment dans les secteurs à forte intensité de main-d’œuvre comme l’agriculture”.
Elle favorise, en outre, l’intégration régionale et le développement des échanges commerciaux.
L’opération est en parfaite adéquation avec les politiques et stratégies clés de la Banque. Alignée sur la Stratégie décennale et la politique et stratégie de développement du secteur financier 2014-2019 de la Banque, elle répond à deux de ses cinq grandes priorités : nourrir et industrialiser l’Afrique.
“Notre partenariat avec la Banque centrale populaire va permettre d’appuyer la dynamique de coopération Sud-Sud portée par le Maroc”, a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour la région Afrique du Nord.
“Ce mécanisme va servir de levier pour renforcer les capacités de production et doper la croissance en Afrique de l’Ouest, à travers le financement du développement du secteur privé”, a indiqué, pour sa part, la responsable de la BAD au Maroc, Leïla Mokaddem.
Le partenariat entre le Maroc et le Groupe de la BAD, qui dure depuis près d’un demi-siècle, compte plus de 160 projets et programmes, totalisant plus de 10 milliards de dollars d’engagements financiers, selon la Banque panafricaine. 
Ces financements couvrent différents secteurs, notamment l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ainsi que le développement social.
La BCP est un groupe bancaire marocain de premier plan et un véritable acteur continental dans le financement du secteur privé, d’après la BAD. Le groupe est présent en Afrique subsaharienne à travers sa filiale Banque atlantique.

Libé
Mardi 3 Juillet 2018

Lu 235 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés