Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’incendie de la forêt domaniale de Ghiraya maîtrisé

17.000 arbres de genévrier oxycèdre, 400 arbres de chêne vert et 200 arbres de pin d'Alep touchés par le feu




Un incendie qui s'est déclaré jeudi dans la forêt domaniale de Ghiraya relevant de la commune territoriale Aghouatim, (province d'Al-Haouz), et qui a ravagé 54 hectares de massifs forestiers, a été totalement maîtrisé vendredi matin, a annoncé la Direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification du Haut Atlas.
"L’incendie qui s'est déclenché jeudi à 15 heures dans la forêt domaniale de Ghiraya, avant qu’il ne soit circonscrit le même jour vers 21h et totalement maîtrisé vendredi matin, grâce à une intervention terrestre efficace coordonnée par l’ensemble des intervenants", a indiqué la Direction régionale dans un communiqué, précisant que la superficie touchée est estimée à 54 hectares, avec 17.000 arbres de genévrier oxycèdre, 400 arbres de chêne vert et 200 arbres de pin d'Alep qui ont été touchés par le feu.
Aucune perte humaine ni biens privés n’ont été signalés, mais les dégâts environnementaux causés par l’incendie sont considérables, provoquant notamment la destruction des habitats, la perte de la biodiversité, la dérégulation du régime hydrique et le déclenchement de la perte des sols par l'érosion, a relevé la même source.
Les formations végétales résineuses de cette forêt sont extrêmement inflammables en présence de facteurs liés à la météo qui sévit ces derniers jours dans la région, notamment la vague de chaleur, la faible hygrométrie de l’air et les vents de type Chergui, favorisant la dissémination rapide du feu rendant ainsi l’incendie difficilement maîtrisable, sans oublier les essences arbustives sèches qui favorisent la propagation du feu, a expliqué la Direction régionale.
Un autre facteur est le relief très accidenté et durement accessible rendant l’incendie difficilement maîtrisable, des pentes fortes qui conditionnent l'inclinaison des flammes par rapport au sol favorisent la propagation rapide du feu, a-t-elle ajouté.
Aussitôt averties, les équipes des différents départements concernés ont été immédiatement mobilisés sur place, notamment les éléments du Département des eaux et forêts, la Protection civile, la Gendarmerie Royale, les Forces Armées Royales et les autorités locales, avec le concours de la population locale, pour éteindre l’incendie et maîtriser définitivement les foyers du feu.
En cette saison estivale, la Direction régionale des eaux et forêts du Haut Atlas réitère l’appel pour davantage de vigilance et à l’adoption de gestes et d’attitude "éco-responsable" vis-à-vis de la forêt pour la préserver des sinistres, notamment les incendies.

Vendredi 28 Août 2020

Lu 529 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.