Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’éducation nationale : Logique industrielle ou logique artisanale ?




​L’éducation nationale : Logique industrielle ou logique artisanale ?
L’industrie se caractérise par un modèle d’organisation de la production régi par des principes fondamentaux dont les plus importants sont : la standardisation des outputs, la production en grande série, la standardisation des procédés, la mécanisation et le travail prescrit.
 L’artisanat, en revanche, se caractérise par une production sur-mesure donc à l’unité, la prépondérance de l’ajustement mutuel comme mode de coordination et l’autonomie du travail libre et créatif. 
L’industrie, dit-on, est fille de science (la fameuse OST : organisation scientifique du travail à la taylorienne) alors que l’artisanat est cousin germain de l’art.
 S’inspirant des principes organisationnels de l’OST, les projets de réforme des pratiques et des structures du MEN sont le plus souvent animés par deux préoccupations majeures, à savoir la généralisation de l’informatisation et le renforcement des différents types de contrôle. L’informatisation en elle-même ne peut être qu’un facteur de rationalisation des pratiques (gestion administrative, suivi du personnel et des élèves, etc.). Elle permet aussi l’augmentation de la productivité et de la qualité des prestations destinées aux usagers de ce service public. Elle est, dans ce sens, un facteur de progrès. Cependant, l’approche du MEN est une approche purement technicienne.
 Or, l’efficacité d’un système technique ne dépend pas seulement de la qualité de la technologie qu’on y implante, mais surtout et avant tout des conditions sociales et humaines du milieu qui l’accueille et sa compatibilité avec les intérêts et les valeurs de ce milieu. 
Beaucoup d’exemples peuvent illustrer cette fâcheuse manie du MEN à faire fi des ressources humaines du ministère et en particulier sa force de frappe : les enseignants. 
Le métier d’enseignant repose sur trois méga-compétences ; à savoir la planification, la gestion et l’évaluation des activités d’apprentissage. 
L’exercice efficace de ce métier ne peut guère se faire par un profil de type «ouvrier spécialisé (OS)» contrôlé à outrance et se contentant de l’exécution de tâches prescrites par d’autres personnes. Voulant tout contrôler, le MEN est en train de substituer incessamment à l’ajustement mutuel et à la standardisation des qualifications, qui ont historiquement constitué le point fort de l’organisation du MEN, la standardisation des procédés dans un lent et certain mouvement de taylorisation de l’éducation nationale. Enseignant OS ou enseignant artisan ? 
De loin, je préfère le dernier 

 * Agrégé en économie 
et gestion 

Par Mohamed Aboutahir *
Vendredi 19 Décembre 2014

Lu 607 fois


1.Posté par BEHRI ABDELAAZIZ le 18/12/2014 20:17
Blanc bonnet, bonnet blanc. M. l'agrégé, bien d'autres ont dit la même chose mais différemment. Le ministère change de réformes pour le même résultat, et vous, vous changez de terminologie pour dire la même chose. Enseignant OS ou enseignant artisan, je préfère, et de loin, le premier car, tel le médecin, il guérit l'ignorance et, pour ce faire, il y a des règles qu'il faut obéir. Dans notre système, les enseignants sont très bien payés, mieux que ceux de la majorité des pays arabes, pétroliers soient-ils. Notre système éducatif a mal dans ses ressources humaines. Surtout les corps inspectoral et professoral. Les premiers se livrent à des activités lucratives en dehors du travail pour lequel ils sont grassement payés. Les seconds ne pensent qu'aux heures supplémentaires, surtout les agrégés dont les gains mensuels dépassent ceux des professeurs universitaires. La première chose qu'il faut faire, M. l'agrégé, c'est de moraliser la fonction de l'enseignant en l'endiguant aux moyens de garde-fous avant de confier nos enfants à des énergumènes qui se transforment en monstres.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés