Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L'IGOC-2022 prend le pari d'accompagner la relance de l'économie nationale


Libé
Mercredi 19 Janvier 2022

L'Instruction générale des opérations de change (IGOC-2022) prend le pari d'accompagner la relance de l'économie du Royaume en offrant, aux opérateurs économiques, davantage de souplesse et de flexibilité dans la réalisation de leurs opérations à l'international, a affirmé le directeur général de l'Office des changes, Hassan Boulaknadal. "Publiée dans un contexte inédit, marqué par de nombreux acquis et des défis multiples, l'Instruction générale des opérations de change 2022 prend le pari d’accompagner la relance de l'économie du Royaume en offrant, aux opérateurs économiques, davantage de souplesse et de flexibilité dans la réalisation de leurs opérations à l'international", a souligné M. Boulaknadal, dans un entretien à la MAP. Dans un contexte de crise économique d’ampleur inédite, l'économie marocaine nécessite aujourd'hui des mesures d'accompagnement fortes, à même d'engager une dynamique de relance, a relevé le responsable. Dans cette conjoncture, l’Office des changes s’engage, plus que jamais, à assurer amplement son rôle d’accompagnateur de l’opérateur économique marocain, a-t-il dit, notant par ailleurs que la version 2022 de l’IGOC vient consolider un ensemble d’acquis en adoptant d'importantes mesures de libéralisation qui versent dans le sens de l'édification d'une économie forte et résiliente. "L’objectif est de mieux accompagner les opérateurs et de leur permettre de gagner en compétitivité et de saisir pleinement et à temps les opportunités au sein d’une économie de plus en plus mondialisée", a-t-il soutenu. D'après M. Boulaknadal, l'instruction générale des opérations de Change, dans sa nouvelle version, apporte d’importantes mesures de libéralisation et d’assouplissement des opérations de change réalisées par les personnes physiques résidentes ou non résidentes au Maroc. L’objectif, a-t-il poursuivi, étant de garantir aux Marocains tout autant qu’aux étrangers une meilleure flexibilité et plus de facilité pour leurs différents déplacements à l’étranger et de les accompagner dans la réalisation des transactions autorisées par la réglementation des changes en vigueur. "En mettant en place des mesures ayant trait notamment à la facilitation et à l’assouplissement, l’Office des changes affiche clairement sa volonté de changer le rapport des Marocains avec le change", a-t-il dit.


Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 19:00 Le tout pour le tout de l'ONMT

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS