Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’Association régionale de l’industrie hôtelière à Marrakech-Safi tire la sonnette d’alarme

La situation du secteur est critique et les opérateurs demeurent vigilants




 Le président de l’Association régionale de l’industrie hôtelière à Marrakech-Safi (ARIH),  Salah Eddine Naciri, a appelé à une approche solidaire pour atténuer les effets de la crise, soulignant que la situation est critique à cause de la pandémie liée au Covid-19 qui a impacté d’une manière inquiétante le système touristique national et qui a obligé les 240 établissements d’hébergement de Marrakech de rester fermés, sauf 49 qui ont osé ouvrir avec toutes les difficultés que cela présuppose. 
Il a également fait savoir que la situation reste compliquée et que l’ARIH et les intervenants du secteur ont dû rester vigilants tout en opérant une gestion rigoureuse concomitamment avec cette conjoncture. Il a invité, à cet effet, tous les intervenants et professionnels du tourisme à rester optimistes, à réfléchir aux projets de développement du secteur dans la région et à adhérer pleinement à toutes les initiatives du ministère de tutelle et des administrations concernées afin de dépasser cette phase avec le minimum de dommages. 
Rappelant la place qu’occupe le tourisme dans l’économie de la région et son rôle moteur pour les autres activités para-touristiques qui ont souffert pleinement de cette crise, Salah Eddine Naciri a rendu hommage aux efforts déployés par la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale et au soutien fort du wali  au secteur. Il a également indiqué que plusieurs conventions sont prévues pour soutenir le secteur du tourisme et permettre sa relance.
Pour ce qui est des établissements ouverts (en activité), le président de l’ARIH a rappelé que ces unités ont mis en place les mesures sanitaires et sécuritaires préconisées par la Fédération de l’industrie hôtelière (FNIH), les ministères du Tourisme, de l’Intérieur et de la Santé. 
A l’issue de son entrevue avec le magazine du Club de la presse,   Salah Eddine Naciri a souligné l’importance de développer et d’encourager le tourisme intérieur et de permettre aux familles de consommer les offres touristiques nationales.
Le président de l’ARIH a également rendu hommage aux efforts fournis par les autorités locales, la sûreté nationale, la gendarmerie, les forces auxiliaires et le corps médical dans leur combat sans relâche contre la pandémie et pour permettre à toute l’économie de retrouver sa santé, ce qui rendra au secteur du tourisme son habituel éclat.

Jeudi 27 Août 2020

Lu 1749 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.