Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Faciliter l'accès des citoyens aux conseils juridiques

Inauguration de la première "Clinique de droit" à Rabat




​Faciliter l'accès des citoyens aux conseils juridiques
La première "Clinique de droit", une initiative pédagogique visant à faciliter l'accès des citoyens aux conseils juridiques, créée dans le cadre d'une collaboration entre l'Université Mohammed V - Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales-Agdal, la Faculté de droit de Bordeaux (France) et l'Association Ribat Al Fath pour le développement durable, a été inaugurée vendredi à Rabat.
Cette clinique, qui intervient dans le cadre de l'ouverture de l'Université sur son environnement et la promotion de sa dimension sociale, constitue une structure d'orientation et d'information des étudiants au profit des citoyens nécessiteux, sous l'encadrement d'enseignants universitaires et de professionnels du droit.
Cette structure, élaborée en collaboration avec l'Institut supérieur de la magistrature, la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer et la région Aquitaine en France, vise à enrichir la formation universitaire par un volet pratique complémentaire aux cours théoriques pour favoriser l'intégration professionnelle des lauréats.
Dans une déclaration à la presse, rapporte la MAP, le président de l'Université Mohammed V de Rabat, Saaid Amzazi, a indiqué que cette Clinique de droit "constitue une initiative louable qui permet aux étudiants de procéder à des travaux pratiques sur le terrain", ajoutant que la mise en place de cette structure est "une occasion pour l'Université de s'ouvrir sur son environnement favorisant l'accès du citoyen aux conseils juridiques et à l'accompagnement et aux avis des experts".
Le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales-Agdal, Elhabib Eddaqqaq a, pour sa part, affirmé que cette clinique est la première du genre au niveau des facultés de droit au Maroc et la cinquième au niveau mondial, soulignant qu'elle sera bénéfique pour les étudiants de la Faculté et les citoyens.
Il a relevé que le fonctionnement de cette clinique à caractère pédagogique consiste à orienter le citoyen et exposer ses problèmes juridiques à des experts, dont des avocats, des juges et des enseignants universitaires pour les adapter et fournir les conseils adéquats au plaignant.

Mardi 21 Avril 2015

Lu 204 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés