Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Essaouira se prépare pour l’après pandémie




​Essaouira se prépare pour l’après pandémie
A l’instar des autres destinations touristiques à l’arrêt depuis mars dernier à cause de la crise sanitaire de Covid-19, Essaouira, lourdement touchée par les mesures de l’état d’urgence sanitaire, pense dès maintenant à l’après déconfinement.
Dans un contexte mondial protectionniste flou et instable sur le plan sanitaire (frontières fermées, vols aériens suspendus, restrictions imposées à la mobilité des gens à l’international), les opérateurs touristiques nationaux ont déjà entamé la réflexion sur des scénarios de gestion de la crise axés, à court et moyen termes, sur l’optimisation d’un produit adapté au marché interne.
« Il y a tout un travail qui se fait actuellement entre le ministère de Tourisme, d’une part, l’ONMT et les CRT et le Conseil provincial du tourisme (CPT), d’autre part. On travaille déjà en commun, selon les spécificités de chaque région et destination touristique, sur les segments d’offres à promouvoir et les produits à développer à l’adresse du marché national », nous avait déclaré Mouhsine Chafai El Alaoui, délégué provincial du ministère du Tourisme à Essaouira.
Dans ce sens, l’Association Essaouira Mogador, en coordination avec le CPT, a mis en œuvre un plan de relance de la destination en vue de glaner une bonne part du marché national qui est actuellement ciblé par toutes les destinations touristiques du Royaume.
« L’enjeu étant d’offrir aux Marocains une nouvelle manière de voyager chez eux, les différents intervenants locaux réfléchissent actuellement à une stratégie d’intervention sur la base de trois principes : une sécurité sanitaire à toute épreuve, des offres adaptées au client marocain, et une communication ciblée à même de se fondre dans un discours 100% local », nous a déclaré Tarik Ottmani, président de l’Association Essaouira Mogador.  
Conformément aux directives officielles qui mettent la question sanitaire en tête de toutes les préoccupations, le plan de relance de la destination Mogador prévoit plusieurs mesures préventives qui impliquent tous les métiers touristiques. Mise en place de référentiels pour tous les corps de métiers touristiques, instauration d’un comité d’application des mesures et de certification, formation des corps de métiers touristiques, élaboration de guides sanitaires par métier ( hôtellerie, restauration et activités sportives et culturelles), production de capsules de formation, affichage dans les points de vente et campagne digitale pédagogique dont, entre autres, des mesures qui vont être mises en œuvre en vue de préparer une plateforme d'action sanitaire adaptée aux risques du Covid-19.
 Randonnées, excursions, plage, sports nautiques, arrière-pays, nature, terroir et patrimoine bâti sont les principaux atouts sur lesquels se base l’offre de relance d'Essaouira qui n’exclut aucune composante du potentiel touristique de la province.
Afin de mieux communiquer sur cette nouvelle offre qui se veut rénovatrice, crédible et concurrentielle, des capsules vidéo seront produites dans l'objectif de mettre en valeur le potentiel touristique qui fait de Mogador une destination à part. La première capsule aura pour but de rassurer les futurs voyageurs sur la qualité des offres et la solide plateforme sanitaire mise en place pour mieux les accueillir.
Selon une vidéoconférence qui a réuni dernièrement l’ONMT, les CRT et le CPT, les propositions avaient essentiellement porté sur le besoin d’amorcer une reprise de l’activité de manière innovante et marquante, d’une part, et la nécessité de préparer un discours cohérent et adéquat pour une prise de parole au moment opportun , d’autre part.
 Notant l’incertitude liée à la fermeture des frontières qui met d’accord tout le monde sur le fait de devoir se focaliser sur le tourisme intérieur comme premier levier de relance de l’activité au lendemain de la pandémie, les opérateurs touristiques ont exprimé le besoin de disposer de données quantitatives et qualitatives à même de permettre de dresser un topo du potentiel du tourisme national pour pouvoir proposer les packages les plus adaptés au marché national.
Essaouira dispose de vrais trésors à faire découvrir aux touristes marocains qui ont besoin d’être rassurés quant au sérieux et à la qualité des offres à promouvoir. A cet effet, des mécanismes d’accompagnement seront mis en place en vue de faire bénéficier les visiteurs marocains des produits proposés dans la stricte conformité aux critères prédéfinis.
« Essaouira doit engager tout son potentiel touristique afin de proposer un produit qui puisse faire la différence face aux autres destinations nationales. Les autorités compétentes devront penser sérieusement à intégrer l’île de Mogador, vrai trésor écologique et historique, dans un circuit touristique respectueux de la sensibilité de la zone et créateur d’une nouvelle chaîne d’activités touristiques », a proposé un opérateur touristique à Essaouira.
Dans ce contexte de mobilisation locale , et dans  l’optique de mettre en synergie toutes les compétences et les idées des personnes ressources (associatifs, professeurs universitaires et chercheurs, opérateurs touristiques et artistes) en vue de repositionner Essaouira sur l’échiquier du tourisme national en mettant en exergue ses différentes potentialités, l’Association Essaouira Mogador a organisé mercredi 13 mai 2020 ladite visioconférence  sous le thème  « Essaouira, le jour d’après » en présence d’André Azoulay,  conseiller de S.M le Roi et président-fondateur de l’association, Tarik Ottmani, président du bureau exécutif de cette ONG  et  président du CPT d’Essaouira.  

Abdelali Khallad
Mercredi 27 Mai 2020

Lu 2491 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif