Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Construction d’une école communautaire dans la province de Berkane

L’établissement accueillera 219 élèves issus de 15 douars




​Construction d’une école communautaire dans la province de Berkane
Le ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle et le gouverneur de la province de Berkane ont procédé, samedi à la commune rurale de Rislane, à la pose de la première pierre pour la construction de la première école communautaire au niveau de la province et qui vise le développement de l'éducation dans le milieu rural.
Le but de la construction de cette école, qui sera réalisée pour un coût financier de plus de 7,830 millions de dirhams (MDH) sur une superficie totale d'environ 9050 m², est d'encourager la scolarisation des filles, lutter contre la déperdition scolaire, et améliorer la qualité de l'enseignement à travers la réduction du nombre de classes communes et le regroupement des élèves au sein d'un espace éducatif où les conditions sanitaires et éducatives sont disponibles.
Cette école qui accueillera environ 219 élèves issus de 15 douars relevant de la même commune, vise, également, une gestion optimale des ressources humaines en vue de faciliter le processus de communication interne et externe de l'établissement, et de lui permettre de jouer un rôle efficace dans le développement durable local et dans l'amélioration des conditions de travail et de logement des enseignants.
Elle se compose, en particulier, de 6 classes pour l'enseignement général, une classe multimédia, un pavillon administratif, une bibliothèque, une résidence du directeur, 4 logements, une salle pour enseignants et un stade de sport, ainsi qu'une cuisine, une salle à manger, une salle pour la lecture et un dortoir de 80 lits. Ce qui contribuera à alléger le fardeau des familles à faible revenu et à qualifier le capital humain  dans la région.
Dans une déclaration à la MAP, le ministre délégué a souligné que l'objectif principal de ce projet pilote est de renforcer l'infrastructure éducative et de réduire la déperdition scolaire, la proximité de l’école  et l'amélioration de la qualité de la scolarisation des élèves. Et de préciser que cette école communautaire permet d'assurer le respect des normes de scolarisation, de contribuer à l'amélioration de la qualité de l'enseignement et d'accueillir les enfants dans un espace scolaire approprié, ajoutant que toutes ces caractéristiques permettront d'améliorer la performance de l'éducation et le taux de scolarisation pour les enfants issus du milieu rural.
De son côté, le directeur de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de la région de l'Oriental a indiqué que ce projet s'inscrit dans le cadre de l'élargissement de l'offre éducative au niveau de la région, notamment, l'expérience des écoles communautaires qui ont atteint actuellement 25 établissements dont 6 sont en cours de réalisation. 

Mardi 16 Décembre 2014

Lu 654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés