Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Colloque sur la lutte contre la drogue




​Colloque sur la lutte contre la drogue

La société civile joue un rôle fondamental dans la sensibilisation, l’accompagnement et la réintégration dans le domaine de la lutte contre la drogue et la toxicomanie, ont souligné les participants au deuxième colloque national sur le thème : “La société civile et la lutte contre le fléau de la drogue : réalités et défis”, ouvert samedi à Tétouan.
Les associations de la société civile constituent, en effet, un partenaire incontournable en l’absence duquel politiques et stratégies de l’Etat n’auraient pas d’impact réel sur les victimes de la toxicomanie, ont relevé les participants à cette rencontre, à laquelle ont pris part près de 180 associations locales et nationales.
Après le premier colloque, tenu à Casablanca en juillet dernier, cette deuxième édition vise à “renforcer la coopération avec les différents acteurs de la société civile, qui œuvrent dans le domaine de la lutte contre la drogue”, a noté le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, dont le département co-organise cet événement.
Le rôle de la société civile est d’autant plus important que les réseaux de trafic de drogue ont modifié leur modus operandi, avec un focus remarqué sur les jeunes, a relevé le ministre, qui a souligné l’impératif d’accompagner les associations, de renforcer la coordination avec elles, et de contribuer à la consolidation de leurs capacités.
Mustapha  El Khalfi a souligné que le Maroc a durci sa lutte contre le trafic de drogue, ce qui a permis de réduire, en quelques années, de 65% la superficie cultivée (aujourd’hui à près de 47.000 ha), et la saisie, durant les neuf premiers mois de 2018, de plus de 600.000 comprimés psychotropes, outre le triplement du nombre des mis en cause en relation avec le trafic de drogue au cours des six dernières années.
Le colloque, organisé en partenariat avec l’Université Abdelmalek Essaadi, a été marqué par la signature de deux conventions, l’une entre le ministère chargé des Relations avec la société civile, l’Université Abdelmalek Essaadi et la commune de Tétouan, et la seconde réunissant le ministère aux associations travaillant dans le domaine de la lutte contre la drogue.


 

Libé
Lundi 24 Décembre 2018

Lu 896 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com