Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Au moins 20 morts, en majorité des écoliers, dans des intempéries en Jordanie

L’organisateur de la sortie scolaire responsable du drame, selon le ministre de l’Enseignement




​Au moins 20 morts, en majorité des  écoliers, dans des intempéries en Jordanie
Au moins 20 personnes, en majorité des écoliers, ont été tuées à la suite de pluies diluviennes qui se sont abattues jeudi à l'ouest de la Jordanie, a indiqué vendredi la Défense civile dans un bilan revu à la hausse.
Dans ces intempéries, 35 personnes ont également été blessées, dont des membres des forces de l'ordre qui participaient aux opérations de secours, a précisé une source de la Défense civile à l'AFP.
Les recherches pour retrouver des disparus se poursuivent, a-t-elle ajouté.
"Les victimes sont pour la plupart des écoliers âgés de 11 à 14 ans qui participaient à une sortie scolaire dans la région de la mer Morte" à quelque 50 km à l'ouest d'Amman, a affirmé la même source. Leur bus a été emporté par des pluies diluviennes.
Mais parmi les morts il y a aussi des passants qui se promenaient dans cette région touristique et qui ont été emportés par les flots, a ajouté la Défense civile, soulignant qu'un pont dans la même zone s'était par ailleurs effondré.
La Direction de la Sûreté générale a indiqué que la route conduisant à la zone sinistrée avait été coupée dans les deux sens au niveau de la région de la mer Morte, depuis vendredi 07H00.
Le ministre de l'Education Azmi Mahafzah a promis une "enquête complète" pour déterminer les causes exactes ayant conduit à la mort des écoliers, indiquant que le bus avait emprunté une trajectoire différente de celle tracée par son ministère.
"L'organisateur de la sortie scolaire assume l'entière responsabilité de ce qui est arrivé", a-t-il ajouté.
Le roi Abdallah II a annulé une visite prévue à Bahreïn pour suivre la situation. La reine Rania a exprimé sur Twitter sa "peine face à cette tragédie" et "ses sentiments de sympathie aux familles des victimes".
"C'est une soirée triste pour la Jordanie et pour chaque famille jordanienne", a pour sa part réagi la porte-parole du gouvernement Mme Joumana Ghneimat.
Par ailleurs, le Premier ministre jordanien Omar Razzaz a annoncé que des plongeurs et des équipes de la protection civile mèneraient des opérations de recherches dans les profondeurs de la mer Morte. Selon lui, il semblerait que les responsables de l'école aient enfreint les recommandations du ministère de l'Education, qui avait interdit les excursions à la mer Morte en raison de mauvaises conditions météorologiques. Une vaste opération de secours impliquant des hélicoptères et l'armée a permis de sauver 34 personnes, dont certaines sont dans un état grave, a déclaré un haut responsable de la police à la télévision.
Le Premier ministre a promis l'ouverture d'une enquête, et des poursuites judiciaires si des faits malveillants étaient avérés.
Des centaines de familles et de proches ont convergé vers l'hôpital Chounah, à quelques kilomètres de la station balnéaire à la recherche de leurs proches.
Le porte-parole de la défense civile, le capitaine Iyad al Omar, a déclaré à Reuters que le nombre de victimes devrait augmenter. Des secouristes utilisant des lampes de poche fouillent les falaises près du rivage de la mer Morte où des corps ont été retrouvés. Un témoin a déclaré qu'un car avec 37 écoliers et sept enseignants se rendait dans la station balnéaire lorsque le véhicule a été emporté par la crue.
La Jordanie a déjà été le théâtre de crues éclair meurtrières dans le passé.
La région de la mer Morte est située au point le plus bas du monde, à moins 420 mètres en dessous du niveau de la mer. Les intempéries peuvent y provoquer une soudaine et dangereuse montée des eaux et des glissements de terrain.

Samedi 27 Octobre 2018

Lu 574 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com