Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​AGR prévoit une dépréciation du dirham face au dollar et à l’ euro au premier trimestre


Libé
Lundi 4 Janvier 2021

 Attijari Global Research (AGR) prévoit une dépréciation du dirham face au dollar et à l’euro au terme du premier trimestre de 2021, tenant compte des premiers signes de dépréciation du MAD face au dollar au cours de la semaine allant du 21 au 24 décembre. La parité USD/MAD devrait ainsi augmenter de 1,8%, 2,2% et 2,4% à horizons 1, 2 et 3 mois, pour atteindre 9,14, 9,17 et 9,19 respectivement, indique AGR dans sa dernière note "MAD Insights". De leur côté, les amplitudes de dépréciation du MAD seraient moins importantes face à l'euro avec une parité EUR/MAD qui devrait s'établir en hausse de +0,4%, +0,7% et +0,9% sur les mêmes horizons, rapporte la MAP. "Tenant compte des premiers signes de dépréciation du dirham face au dollar au cours de cette semaine, ainsi que lesflux imports en dollar attendus au cours des mois à venir, nous maintenons le scénario d'une dépréciation du dirham face au dollar et à l'euro au terme du T1- 21", souligne AGR. Face à une demande soutenue en devises, la position de change devrait, d'après les analystes d'AGR, franchir à la baisse lesseuils atteints au cours des deux dernières semaines. "A cet effet, nous nous attendons à des pressions plus visibles sur la liquidité du marché", ont-ils ajouté. En effet, le cours de référence USD/MAD a atteint 8,99 en fin de semaine contre 8,89 une semaine auparavant, signant ainsi la plus forte hausse hebdomadaire depuis septembre 2020, fait savoir la même source, notant que la position de change bancaire a atteint un plus bas de la semaine à 7,2 milliards de dirhams (MMDH) avant de se redresser à 8,3 MMDH en fin de semaine. "Dans ces conditions, l'écart entre le cours de référence USD/MAD etson cours centralse rétrécit à -2,87%, contre -3,40% une semaine auparavant", souligne la filiale d'Attijarwafa Bank, dédiée à la recherche. Au final, poursuit-elle, l’effet marché a pesé sur la dépréciation du MAD, qui s’établit à 0,53% contre un effet panier moins important de 0,27%. "Nous maintenons notre recommandation aux importateurs de couvrir leurs positions futures en dollar. La parité USD/MAD devrait continuer d’afficher des niveaux de volatilité accrus suite à un effet liquidité plus important", préconisent les analystes, ajoutant que ce dernier serait alimenté par un effet de rattrapage des flux imports durant le T1-21.


Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS