​“La Chute du Président” s'accroche à la première place du box-office


Jeudi 5 Septembre 2019

​“La Chute du Président” s'accroche à la première place du box-office
Le thriller "La Chute du Président" a réussi à conserver sa première place au box-office nord-américain après un week-end de quatre jours, a indiqué mardi la société spécialisée Exhibitor Relations.
Ce long-métrage de Ric Roman Waugh, avec Gerard Butler en garde du corps du président américain (Morgan Freeman) a amassé 15,4 millions de dollars de vendredi à lundi, jour férié aux Etats-Unis et au Canada, et 44,5 millions depuis sa sortie dix jours plus tôt.
Dans ce troisième opus des aventures de Mike Banning -après "La Chute de la Maison Blanche" (2013) et "La Chute de Londres" (2016)- ce dernier se retrouve accusé d'être le cerveau d'une tentative d'assassinat contre son patron.
"Good Boys" se maintient juste derrière, avec 12,2 millions de dollars empochés en quatre jours. Trois semaines après sa sortie, ce film qui réchauffe, vingt ans après, la recette d'"American Pie", a décroché 59,2 millions de dollars.
"Le Roi Lion" ferme le podium et grignote deux places par rapport à la semaine dernière. Le film Disney a engrangé 9,3 millions de dollars en quatre jours et 523,6 millions en sept semaines dans les salles obscures nord-américaines.
"Fast & Furious: Hobbs & Shaw", dernier opus de la franchise prisée des amateurs de voitures de course et de gros muscles reste quatrième, avec 8,4 millions de dollars de recettes de vendredi à lundi (159,2 millions depuis sa sortie il y a cinq semaines).
Lourde chute pour "Overcomer", qui passe de la troisième à la cinquième place. Ce film chrétien réalisé par Alex Kendrick, qui tient aussi le premier rôle, a ramassé 7,8 millions de dollars, 19,3 millions en deux semaines. Quand un entraîneur de basket-ball d'un lycée américain devient coach de cross-country et que son unique athlète est une jeune fille souffrant d'asthme, le challenge est colossal. Et le film plein de bons sentiments.


Lu 619 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.