Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yennayr 2962 : Tafraout célèbre le Nouvel an amazigh en grande pompe




Yennayr 2962 : Tafraout célèbre le Nouvel an amazigh en grande pompe
Yennayr coïncide cette année avec la journée du 14 janvier courant du calendrier grégorien. Cette date marque le passage au nouvel an amazigh 2962. A l’instar de toutes les régions berbères du Royaume, Tafraout n’a pas été en marge des festivités célébrant cette journée ouvrable du calendrier amazigh. Plusieurs programmes d’activités pour marquer l’événement ont été concoctés par de nombreux acteurs de la société civile.    
Ainsi, des soirées artistiques et autres activités culturelles et gastronomiques   ont eu lieu notamment au foyer féminin, au collège et au lycée qualifiant de  la ville. L’Association culturelle Mohamed Khair-Eddine en collaboration avec celle   des jeunes de Tafraout et l’Association Anaroz pour le développement et la culture ont parrainé  au nouveau lycée qualifiant, et ce,  en coordination avec les élèves du   Club Adrar Anti-Atlas de cette école,   une séance  de lecture de poésie berbère mettant en relief l’historicité et la mystique de cette tradition millénaire, ainsi que ses rites. De même qu’une exposition de tableaux de peinture réalisés par un groupe de jeunes artistes étudiants et certains professeurs, autour de la thématique de l’amazighité, est mise en place au sein de l’établissement.
Les élèves ont participé également à une exposition de tenues et habits traditionnels de la région de Tafraout et des environs. Comme interlude, des sketchs amazighs préparés par des lycéens ont été joués devant des parents d’élèves, des membres de leur association et du public. La fête a pris fin sur des notes d’Ahwach N’Tfrkhine (danse et chants de filles).

Plats traditionnels de Yennayr
Berkkuks et Ourkimn ont le vent en poupe


Outre Berkkuks (sorte de semoule aux gros granules) et Tagulla (farine de blé bouillie), Ourkimn constitue le principal plat culinaire symbolique de la fête de fin d’année amazighe. Il est préparé exclusivement à partir d’un  mélange composé de toutes sortes de légumineuses. Notamment les fèves, haricots secs, petits pois secs,   lentilles,  pois chiches …Le tout fortement assaisonné aux épices, est bouilli d’ordinaire dans une marmite en cuivre sur feu de bois.
 

Yennayr 2962 : Tafraout célèbre le Nouvel an amazigh en grande pompe


Idriss Ouchagour
Mercredi 18 Janvier 2012

Lu 1755 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs