Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Walid Regragui : En foot ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne mais le plus réaliste"




"Malheureusement dans le football ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne mais plutôt le plus réaliste", a déclaré l'entraîneur du FUS de Rabat, Walid Regragui, lors de la conférence de presse d'après-match, tenue au Complexe Sportif Prince Héritier Moulay El Hassan de Rabat.
Répondant aux questions des journalistes suite à l’élimination de son équipe tenue en échec à domicile par le club algérien du Mouloudia Olympique de Bejaia (1-1), dimanche soir, en demi-finale retour de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), le technicien marocain a tenu à féliciter le Mouloudia de Bejaia pour sa qualification en finale. "Ils y ont cru jusqu’à la dernière minute, mais surtout je tiens à féliciter mes joueurs qui ont fait tout ce qu’il fallait faire, ils ont tout donné", a-t-il dit.
"Sans manquer de respect au Mouloudia de Bejaia, sur les matchs aller et retour on était plus fort qu'eux, on a joué avec nos principes, on a jamais fermé le jeu, on a toujours attaqué mais malheureusement dans le football ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne mais  plutôt le plus réaliste", a regretté Walid Regragui.
"C’est le football, à cause du seul match qu’on a perdu sur toute la campagne nous avons été éliminés", a souligné Regragui. L'entraîneur n'a pas manqué d'inviter ses joueurs à se concentrer sur les échéances à venir, à savoir, les quarts de finale de la Coupe du Trône, mercredi et dimanche, et la Ligue des champions d’Afrique.
De son côté, l'entraîneur du Mouloudia de Bejaia, Nacer Sandjak, a tenu à remercier le Maroc pour l'accueil chaleureux réservé à la délégation algérienne.
"Je tiens à féliciter le FUS de Rabat en particulier et le Maroc en général pour leur accueil. C’était vraiment extraordinaire", a-t-il déclaré devant un parterre de journalistes.
Pour la compétition africaine, "si on a gagné aujourd’hui c’est parce qu’on a tellement souffert, on a traversé toute l'Afrique", a-t-il fait savoir, affirmant que son équipe a rencontré "des équipes de gros calibre", et qu'elle est arrivée "à ce stade de la compétition grâce à la détermination des joueurs qui ont tout donné".

Libé
Mardi 27 Septembre 2016

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs