Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Violations du cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine

Exercices militaires dans l'Ouest




Violations du  cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine
Six civils ont été tués lors de combats entre l'armée ukrainienne et des rebelles prorusses au cours des dernières 24 heures à Donetsk, bastion séparatiste de l'Est de l'Ukraine, a annoncé lundi la mairie de la ville à l'AFP.
 Il s'agit de la plus lourde perte civile depuis la trêve scellée le 5 septembre entre Kiev et les rebelles -- déjà violée à plusieurs reprises -- pour mettre fin à cinq mois de conflit qui a fait plus de 2.700 morts selon l'ONU.
 "Six civils ont péri lors des hostilités", a déclaré l'adjoint au maire Kostiantyn Savinov. Cinq personnes ont été tuées sur place par les bombardements tandis qu'une sixième, grièvement blessée, a succombé à ses blessures à l'hôpital, a précisé ce responsable. 
 Kiev a accusé dimanche les rebelles de menacer le processus de paix en intensifiant leurs tirs contre les positions ukrainiennes.
Des exercices militaires internationaux impliquant 15 pays, dont les Etats-Unis, doivent commencer lundi en Ukraine, où les violations du cessez-le-feu se sont poursuivies dimanche dans l'Est, tuant des civils après des échanges d'artilleries entre forces gouvernementales et rebelles prorusses.
Kiev a accusé dimanche les rebelles prorusses de menacer le processus de paix en violant le cessez-le-feu dans l'Est de l'Ukraine, tandis que d'intenses échanges de tirs dans le fief séparatiste de Donetsk ont fait des victimes civiles, selon les autorités.
 Ces accusations, après un cessez-le-feu scellé entre le gouvernement et les insurgés le 5 septembre pour mettre fin à cinq mois de combats qui ont fait plus de 2.700 morts, interviennent au lendemain d'une passe d'armes entre Kiev et Moscou sur les intentions réelles de chaque camp.
 "Les actes des terroristes menacent la mise en œuvre du plan de paix du président ukrainien", Petro Porochenko, a déclaré le porte-parole militaire ukrainien, Volodymyr Poliovy, affirmant que les rebelles attaquaient des postes de contrôle de l'armée.
 Le porte-parole a étayé ses accusations en citant les déclarations d'un chef séparatiste, Boris Litvinov, qui a assuré dimanche, selon l'agence de presse russe Interfax, que les deux représentants des insurgés ayant signé l'accord sur la trêve n'agissaient qu'en qualité d'"observateurs" et non de participants directs au processus.
Dimanche, des journalistes de l'AFP ont été témoins d'un intense duel à l'artillerie lourde, jusqu'à une vingtaine de tirs par minute, du côté de l'aéroport de Donetsk, installations sous contrôle des forces armées ukrainiennes.
 Une énorme fumée noire obscurcissait le ciel à proximité.
 Tandis que les rebelles tiraient à partir des zones d'habitation, les forces armées ukrainiennes ripostaient de l'aéroport, a constaté l'AFP.
 La mairie de Donetsk, qui a qualifié la situation de "critique", a indiqué dimanche soir que les bombardements avaient fait des victimes au sein de la population, sans plus de détails pour le moment. 
 

AFP
Mardi 16 Septembre 2014

Lu 364 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs