Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Viol collectif, séquestration et vol qualifié




Le projet d'un week-end prolongé de plaisirs a mal tourné pour deux hommes originaires de Marrakech accusés de séquestration et de viol collectif d'une femme à Essaouira.
Jeudi dernier, les services du 3ème arrondissement appuyés par les éléments de la Police judiciaire dans la ville des alizés ont dû intervenir en nombre pour répondre à un appel de détresse provenant d'une femme  séquestrée dans une maison au quartier Rawnaq. Il s'agit d'une prostituée qui, d'après les services de sécurité, avait pris contact avec deux hommes venus de Marrakech et locataires d'un appartement meublé. Elle  a été victime d'un viol collectif de la part des deux hommes qui lui ont demandé de leur tenir compagnie jusqu'à la fin de leur séjour à Essaouira. Requête rejetée par la femme qui n'avait pas prévu ce  scénario dramatique. Malheureusement, le refus de la femme n'a rien changé à la situation, puisque ces deux compagnons ont décidé de la retenir contre son gré. Une tentative avortée grâce à un appel au secours qui a conduit les forces de l’ordre au lieu de séquestration.
L'arrestation des auteurs de ce forfait a nécessité de la patience et du savoir-faire, car l'un des deux mis en cause  refusait de se rendre et menaçait de se jeter par la fenêtre. Les deux hommes et la femme ont été déférés à la Cour d'appel de Safi pour viol collectif, séquestration et prostitution, tandis que la femme responsable de l'appartement est toujours en fuite. Par ailleurs, la première brigade des enquêtes a pu résoudre l'énigme d'une série de vols qualifiés ciblant des maisons privées et des bureaux de tabac. Suite aux nombreux vols qu'a connus la ville ces derniers mois, les services de la P.J avaient mis en place un plan d'intervention basé sur la mobilisation de patrouilles d'assainissement dans la journée, et d'une brigade nocturne de la P.J. Une démarche qui s'était avérée efficace puisqu'elle avait permis de mettre la main sur l'auteur d'une série de vols qualifiés, objet de 15 plaintes.  Il s'agit d'un récidiviste qui vient d’être libéré  suite à une grâce royale, originaire de Taftecht dans la province d'Essaouira. Il purgeait une peine  de trois ans après  sa condamnation en 2007 pour vol et constitution d'une bande criminelle.
L'accusé, muni d'une cisaille et accompagné de deux complices originaires d'Inzeguan, a été surpris par la P.J en train de forcer les serrures d'un bureau de tabac. Les deux acolytes ont été arrêtés sur les lieux, tandis que le principal accusé n'a été appréhendé que  le lendemain. Ce dernier  a avoué être à l'origine de plusieurs actes de vol qualifié qui ont ciblé des bureaux de tabac et des maisons depuis 2007. Il  engageait des complices de plusieurs villes du Maroc le temps d'une opération de cambriolage.
Le mis en cause qui a été déféré à la Cour d'appel de Safi pour vol qualifié et constitution d'une bande criminelle, travaillait à Essaouira en 2006 comme   bagagiste.

A.K
Lundi 12 Octobre 2009

Lu 617 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs