Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Victoire marocaine au Rallye Classic

Une première après 21 éditions




Victoire marocaine au Rallye Classic
Pour la première fois depuis le début de l’épreuve, la victoire au Rallye Classic Route du Cœur, qui en était à sa 21ème édition, revient à un équipage marocain, grâce à Mohamed Touhlali et Olivier Verger à bord d’une Porsche 911.
La deuxième place dans la catégorie Classic est revenue à Carlos Ghistelinck et David Lieven (Mercédès 3,5 coupé), devant Damien et Emile Courtens (Morgan 3 Wheeler).
Dans la catégorie Prestige, le titre est revenu à Jean-Pierre Lejonc et Georges Pernot (Porsche 997 GT 3), alors que les seconde et troisième rangs ont été occupés respectivement par JM/Carla Sharff (Morgan 4/4) et Jalil Nekmouche/Reza Esfandiari (Morgan+8).
Placé sous la présidence d’Honneur de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, le Rallye, sous la houlette du quintuple vainqueur du Paris/Dakar Cyril Neveu, a tenu toutes ses promesses,  réunissant 56 concurrents soit une nette augmentation par rapport aux années précédentes.
Parmi les invités de marque, il y a lieu de citer Adriana Karembeu, les acteurs Pierre Caroit et Alexandre Brasseur, entre autres.
L’entame du Rallye a été un premier circuit de prise en main à l’aéroport de  Benslimane, ayant permis aux concurrents de se mesurer sportivement avant l’étape de Fès. Après une spéciale délicate vers Moulay Idriss des Zerhouns, les concurrents rejoignaient la ville de Fès. Puis, c’était direction le Lac de Dayet Aoua où un Circuit de régularité autour du lac départageait les meilleurs. Ensuite, c’était le grand Sud avec le passage obligé dans les gorges du Dadès pour passer la nuit à Boumalne du Dadès.
Une lutte sans merci a eu lieu entre Rafaël Cerezo sur sa Jaguar et Mohamed Touhlali sur sa Porsche 911, en Prestige. Le président de la Fédération Royale marocaine des sports automobiles, Jalil Nekmouche et son coéquipier Reza Esfandiari ont lutté pour la 1ère place.
Après les étapes marathon à Ouarzazate, il y a eu la traditionnelle vente aux enchères au profit de l’Heure Joyeuse. Les concurrents ont donné libre cours à leur générosité pour atteindre  plus de 500.000 dirhams.
Et c’est par le Tizin’Test et ses cols escarpés que les concurrents ont rejoint Marrakech et le danger Cerezo écarté, pour que Mohamed Touhlali creuse l’écart et parachève sa victoire sur le Circuit Moulay Hassan.

T.R
Jeudi 3 Avril 2014

Lu 794 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs