Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers une guérison définitive de l’hépatite C

De nouvelles molécules mises sur le marché en 2014 : prix exorbitant




Vers une guérison définitive de l’hépatite C
Une grande première. « Les malades atteints de l’hépatite C vont pouvoir très bientôt bénéficier d’une thérapie révolutionnaire qui leur permettra de guérir à 100% ». L’annonce en  a été faite  à l’issue des travaux  du 7e Congrès des hépatites tenu récemment à Paris. Ainsi deux nouvelles molécules devraient obtenir autorisation de mise sur le marché en 2014 tandis qu’une quinzaine d’autres arrivent à la phase finale de leur développement. De nouveaux traitements ont, en effet, été testés par quelques malades et se sont révélés positifs, avec beaucoup moins d’effets secondaires. “On vit normalement, on travaille normalement”, s’est empressé d’affirmer le professeur Patrick Marcelin, hépatologue à l’hôpital Beaujon. Un handicap toutefois, le prix exorbitant des médicaments, car ils devraient coûter en moyenne entre 80.000 et 90.000 euros. Voilà qui va en calmer plus d’un notamment au Maroc. En effet, le traitement existant et qui se monte à quelque 22.000 DH/mois est estimé hors de prix vu le niveau de vie des Marocains sans parler de la couverture médicale qui est loin d’être généralisée. 
Quoi qu’il en soit, cette découverte est un grand exploit dans la bataille livrée contre cette maladie qu’on qualifie à bon escient, d’« épidémie silencieuse», car l’infection peut persister pendant des années sans symptômes. Bon nombre de personnes ignorent qu’elles sont infectées. Elles en font parfois la découverte à un stade fort avancé (cirrhose de foie, cancer). S’agissant du Maroc, 300.000 porteurs du virus de l’hépatite C, vivent au quotidien avec cette maladie. Seuls 25% des cas sont diagnostiqués. Des efforts de prévention et de sensibilisation sont déployés. D’ailleurs, les spécialistes de l’hépatite C, réunis lors dudit Congrès, ont  souhaité que soient actualisées, en France comme dans d’autres pays, les recommandations en matière de prévention et que soit adoptée, à l’instar des Etats-Unis ou du Canada, la préconisation d’un dépistage systématique des hépatites B et C, dans le même esprit que celui du VIH. « Le dépistage systématique simultané des trois virus deviendrait alors plus facile à proposer pour les médecins et plus facile à accepter pour les malades », souligne, à ce propos, le communiqué de la conférence de Paris sur les hépatites.
Selon des informations fournies par “Médecins du Monde”, 185 millions de personnes seraient atteintes d’une hépatite C à travers la planète, et la maladie tue environ 350.000 personnes par an. Les régions de plus forte prévalence sont l’Asie, l’Afrique subsaharienne et l’Egypte, mais un peu partout les groupes marginalisés comme les usagers de drogues injectables et la population carcérale présentent des taux d’infection par le virus de l’hépatite C (VHC) élevés. L’hépatite C est en effet principalement transmise par voie sanguine et faiblement par voie sexuelle. Là où la sécurité transfusionnelle et les politiques de réduction des risques ont été développées et grâce à des traitements plus efficaces, le nombre de cas annuels a diminué.
Alors mieux vaut prévenir que guérir !

Nezha Mounir
Samedi 18 Janvier 2014

Lu 2814 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs