Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vers la création d’un centre pour la valorisation des plantes aromatiques et médicinales

Améliorer la situation socioéconomique des bénéficiaires, et notamment celle des femmes rurales




Une convention-cadre de partenariat a été signée entre le Conseil de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Université Abdelmalek Essaâdi pour la création d’un centre régional pour la valorisation des plantes aromatiques et médicinales.
Ce centre régional de valorisation s’inscrit dans le cadre des missions attribuées au Conseil de la région en vue de promouvoir les secteurs social et économique, et du rôle des établissements d’enseignement supérieur dans la formation des cadres et le développement de la recherche scientifique fondamentale et appliquée, l’ouverture sur son environnement socioéconomique et la contribution à la croissance économique régionale et nationale.
Cet accord, adopté lors de la session ordinaire du Conseil, tenue récemment à Ouazzane, vise à booster la production à travers la création d’un centre de recherche scientifique dédié à la plantation de plantes médicinales et aromatiques, et à la production des matières dérivées de ces plantes (huiles, eaux aromatiques et plantes sèches), outre l’encadrement des coopératives aux niveaux technique et professionnel.
Ce projet vise également à améliorer la situation socioéconomique des bénéficiaires, en particulier des femmes rurales, booster la production, renforcer la qualité et à contribuer à la préservation de l’environnement et à la promotion de la commercialisation et de l’exportation des plantes aromatiques et médicinales.
En vertu de cette convention, le Conseil de la région s’engage à contribuer financièrement au soutien de ce projet et à l’organisation des coopératives et des associations opérantes dans le domaine des plantes aromatiques et médicinales, encourager les projets producteurs et modèles, doter les produits commercialisés d’un label et à offrir des bourses d’étude et de stage pour l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de recherche scientifique et appliquée dans ce domaine.
Pour sa part, l’Université Abdelmalek Essaâdi s’engage à mettre à la disposition de ce centre ses potentialités scientifiques, techniques et financières, en vue de garantir une meilleure gestion humaine et technique du centre et de promouvoir la recherche et l’innovation dans le domaine des plantes aromatiques et médicinales, outre la publication de recherches en la matière.
Et pour la concrétisation de ce projet, dans le délai fixé par les deux parties, il sera procédé à la création d’un comité commun qui sera chargé de la coordination et du suivi de la mise en œuvre de l’accord.

Samedi 8 Octobre 2016

Lu 706 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs