Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une région à fort potentiel économique




La région de Fès-Boulemane se situe dans le peloton de tête des grandes régions économiques du pays. Les  indicateurs économiques le confirment. Son PIB représente un peu plus de 4% et son industrie autour de 7% du potentiel national.
Dotée d’un potentiel économique important, riche et diversifié, la région bénéficie de la vitalité de ses secteurs et de leur capacité d’innovation, et d’une position géographique stratégique à proximité de Meknès (30 minutes de transport), à seulement 2h30 de Paris avec 4 vols par jour et 2h de Rabat en train ou en voiture.
Dotée d’un CRI bénéficiant d’outils et mécanismes développés par le réseau européen EBN, la doyenne des villes impériales, qui est jumelée avec Montpellier, Strasbourg et Florence, est la première cité africaine qui a reçu le label EBN.
 Moteur de l’activité, l’industrie tertiaire offre un éventail de branches très diversifiées. Elle couvre des secteurs traditionnels qui s’adaptent aux progrès techniques et des activités émergentes à la pointe de l’innovation.
Fès offre des opportunités de développement et un cadre idéal pour investir, par la diversité de ses ensembles naturels (Saïss, bassin Malouya, station thermales, montagnes, forêts…). Il s’agit aussi d’un carrefour attractif et incontournable pour les plus grandes entreprises étrangères, ainsi qu’une terre d’innovation qui regorge d’opportunités de croissance.
Les opportunités restent très nombreuses, les secteurs les plus porteurs sont la sous-traitance dans le domaine des TIC ou des processus administratifs et métiers.
Plus de 140 centres d’appels opèrent au Maroc à destination du marché local et international. A lui seul, le marché marocain occupe la première position en Afrique et au sud de la Méditerranée. Le Maroc compte désormais plus de 15.000 positions employant l’équivalent de près de 25 000 personnes à temps plein.
La région de Fès ambitionne de devenir un pôle de services, à la fois régional et international. Les centres d’appels à Fès oeuvrent dans divers segments d’activité, dont la recherche marketing, la télévente et le traitement des données informatiques. Ces centres d’appels travaillent essentiellement pour le compte des compagnies françaises et espagnoles.

Mouhcine Abou Nada
Lundi 2 Février 2009

Lu 227 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs