Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une programmation musicale riche et éclectique au 10ème Festival Twiza




Une programmation musicale riche  et éclectique au 10ème Festival Twiza
Le Festival Twiza verra sa 10ème édition se dérouler dans la ville du détroit, du 14 au 17 août prochain. Seul festival complètement gratuit et en plein air de la ville, le Festival Twiza met l’Afrique à l’honneur pour cette édition. Au-delà des concerts qui réuniront des artistes nationaux et internationaux de renom, une série de conférences et de tables rondes seront organisées avec pour thème central le développement culturel et le concept de «dé-mondialisation» de l’Afrique, sous le titre «L’Afrique aux Africains». «Lors de la première édition du Festival Twiza en 2005, nous avions déjà évoqué les racines africaines de la culture amazighe», a déclaré Fouad Omari, président de la Fondation du Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger, organisatrice du Festival. «Aujourd’hui, pour notre dixième anniversaire, nous avons tenu à mettre l’accent sur le Maroc pluriel et son appartenance à l’Afrique, à travers les liens historiques puissants que nous entretenons avec notre continent et l’échange économique et culturel qui doit impérativement continuer à se développer entre toutes les cultures africaines»,  a-t-il ajouté.
Le Maroc a depuis toujours maintenu des relations riches avec ses voisins d’Afrique. L’orientation stratégique impulsée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI renforce aujourd’hui cette relation, en mettant en place de nouvelles stratégies de collaboration, dans un souci de développement commun et solidaire.
C’est dans cet esprit que le Festival Twiza est né il y a dix ans avec la volonté d’offrir au public une redécouverte de la culture amazighe dans une dynamique d’ouverture aux autres cultures nationales et méditerranéennes. Avec une audience croissante, le festival accueille désormais jusqu’à 200.000 festivaliers autour de sa grande scène, rassemblant Tangérois, Marocains du monde, nombreux en cette période estivale, et touristes nationaux et internationaux.  
Un dispositif logistique important sera mis en place pour permettre au plus grand nombre de profiter du Festival, tout au long du boulevard de front de mer et de la plage de Tanger. La scène principale sera située aux Jardins de la Corniche, alors que les autres évènements, notamment les conférences, tables rondes, projections de films et documentaires, et sessions de théâtre s’approprieront divers lieux emblématiques de la ville. 
Une deuxième scène sera installée à côté de la zone franche dans la commune de Gzenaya, ainsi qu’une troisième sur la place principale de Beni Makada. Enfin, une tente amazighe, la «Tente de Choukri» recevant les tables rondes et les rencontres, sera dressée sur la place du 9 Avril, le Grand Socco de Tanger, en face de la cinémathèque qui accueillera, quant à elle, la section cinéma du Festival.
Côté musique, la 10ème édition du Festival Twiza recevra des artistes des quatre coins du continent pour des concerts placés sous le signe de la célébration des racines communes, du respect et de l’échange. Tanger accueillera ainsi de grandes stars telles que Cheb Mami, Ismael Lô, Tiken Jah Fakoli, Idir, Muslim ou Saad Lamjarred. Le programme complet du Festival, aussi bien les concerts que les autres événements, sera prochainement confirmé sur le site de l’événement.
Parce que la culture est aussi un acte politique, le volet scientifique et intellectuel du Festival Twiza constitue un autre point fort. Pour cette dixième édition, le thème innovant et volontairement provocateur de la « dé-mondialisation » du continent est à l’ordre du jour. 
Organisé par la Fondation du Festival méditerranéen de la culture amazighe de Tanger, le Festival Twiza s’impose année après année comme un événement majeur de la scène culturelle amazighe, tangéroise et marocaine. Né de la volonté de promouvoir la culture amazighe et l’échange avec les autres cultures méditerranéennes et du monde, il est rapidement devenu l’une des plus grandes manifestations culturelles du Nord du Maroc. Le festival conjugue la modernité des moyens techniques mis en œuvre avec la tradition culturelle millénaire des populations amazighes. 

Vendredi 18 Juillet 2014

Lu 381 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs