Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une plainte contre Bouteflika bientôt déposée auprès de l’Audience nationale espagnole

L’Association de défense des Marocains expulsés d’Algérie monte au créneau




Une plainte contre Bouteflika bientôt déposée auprès de l’Audience nationale espagnole
Le dossier des 350.000 déportés par l’Algérie en 1975 atterrira-t-il entre les mains des juges de la Cour pénale internationale (CPI) ? «Non», nous a indiqué le président de l’Association de défense des Marocains expulsés d’Algérie (ADMEA), Mohammed El Harouachi.
La plainte contre l’Etat algérien qu’une ONG marocaine compte déposer auprès de cette Cour pour «crime contre l’humanité » ne peut avoir lieu à cause de l’«absence jusqu’ici d’un dossier juridique pouvant justifier l’intervention de la CPI» et « parce qu’une association ne peut pas la saisir».
En vertu du Traité de Rome, cette Cour n’est compétente que pour juger des personnes physiques  (et non des Etats) accusées de crime de génocide (art. 6), contre l’humanité (art. 7), de guerre (art. 8), d’agression commis après le 1er juillet 2002 (art. 11). Ce qui veut signifie qu’elle ne peut nullement  statuer dans cette affaire survenue vers la fin de 1975.
De plus, la CPI ne peut être saisie que par l’un ou plusieurs Etats partie à ce Traité, le procureur de celle-ci ou par le Conseil de sécurité des Nations unies. 
En outre, l’Algérie qui a signé le Traité de Rome ne l’a pas encore ratifié.
El Harouachi nous a, par ailleurs, assuré que son association travaille depuis un an sur une plainte qu’elle s’apprête à déposer devant l’Audience nationale de Madrid contre deux responsables du crime commis à l’endroit des milliers de Marocains expulsés d’Algérie, en l’occurrence «le président Abdelaziz Bouteflika et son ex-ministre de l'Intérieur Dahou Ould Kablia, qui occupaient, respectivement les fonctions de ministre des Affaires étrangères et de gouverneur d’Oran à l’époque de la déportation».  Tout en soulignant que cette saisine ne peut être introduite que par un citoyen espagnol ou une personne qui réside sur le territoire espagnol, El Harouachi nous a indiqué que son association dispose de moyens à même de lui permettre d’arriver à ses fins. L’ADMEA a, en effet, une section  en Espagne et plusieurs de ses membres portent la nationalité espagnole. Il a néanmoins précisé   que «les mesures de ce genre nécessitent du temps». «Nous avons encore quelques détails techniques à régler avant de passer à l’action », a-t-il conclu.

Mohammed Taleb
Samedi 16 Août 2014

Lu 2065 fois


1.Posté par Tagahst le 15/08/2014 19:10
Faut ajouter les 600000 travailleurs clandestins marocains en Algérie qui vont l'être sous peu!

2.Posté par karima le 16/08/2014 05:29
@Tagahst.Il ne faut pas oublié les terres de figuig spolié par l Etat Algérien au détriments des agriculteurs marocains ....ect.

3.Posté par mohamed le 16/08/2014 05:48
Le clan oujda ont oubliés qu ils ont étaient nourris,blanchis ,protéger,défendus et armer pendant la guerre d algerie.
Ils est bien de le rappeler a ceux qui ont la maladie d alzheimer,les clandestins algériens vivant près de ceuta,mlillia et tanger dans l attente de passer en espagne sans compter les algériens vivant légalement en grand nombre a oujda ,casablanca ,rabat ect vivent très bien chez nous et sans amalgames.
Le Maroc leur a toujours ouvert les bras et pas qu aux algériens.

4.Posté par azziz le 16/08/2014 14:50 (depuis mobile)
A tous les associations marocaine de l europe il faut porter plainte contre boutiflika partout pour le vole des bien marocains expulsés de l algerie

5.Posté par abdelfattah le 17/08/2014 00:50
Porter plainte contre une momie qu est Mr Bouteflika ?Ils faut poursuivre l État Algérien pour avoir chasser des citoyens marocains vivant en Algerie sans armes ni défenses, spolier de leurs richesses ,leur seul victoire lache contre le Maroc.

6.Posté par benarfa le 17/08/2014 19:34 (depuis mobile)
Le peuples maeocain partages la paix du monde

7.Posté par cherfaoui abdelmelik le 22/08/2014 13:12
Il Fos pas oublier les marocain mort pour le drappo algérien il fos pas oublier la fête de mouton décembre 1975 il fos pas oublies la guerre de sable il fos raconte sa au peuple algériens pour qu’ils savons que l’leurs frères marocain ils sont soufre pour leurs indépendance dans les années 50 et leur état après l’indépendance elle les as bien recomposer elle les as ; avoir chasser des citoyens sans armes ni défenses, spolier de leurs richesses ,leur seul victoire lâche contre le Maroc. parce que le Maroc a récupéra sa terre …………………………… ;;

8.Posté par Ahmed le 10/10/2015 18:39
Ce qu'a fait boukharouba et sa meutes de chiens restera dans l'histoire, telle une tâche indélébile, la plus grande honte à mettre au passif d'un pays qui est devenu la risée du monde entier...

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs