Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une heure en avant, des siècles en arrière




Oyez, oyez bonnes gens ! Dimanche 25 mars quand les aiguilles de vos montres indiqueront 2 heures, eh ben, il sera… 2 heures. Si c’est pas génial !
Et pourtant, on s’était résigné à dérégler nos montres en y ajoutant 60 bonnes minutes. C’était avant que notre honorable gouvernement ne saisisse l’occasion de la tenue d’une réunion d’une importance extrême pour débattre  grave de ce sujet combien épineux. Ce ne sera pas en mars, mais en avril prochain. Mais c’est quoi la différence au fait ?  A moins que l’improvisation ne soit un art à part.
Le dernier dimanche d’avril donc, il sera 3 heures quand il sera 2 heures. Pas pour longtemps, puisqu’on sera dans  l’obligation de retrancher les mêmes 60 minutes une fois que le Ramadan aura pointé du nez. Et une fois que le mois sacré nous aura quittés, là, il va falloir rajouter les fameuses 60 minutes que l’on devra retrancher quelques jours plus tard, en septembre. Sacrée  gymnastique !
Il ne faut cependant pas s’en offusquer outre mesure : le problème est ailleurs. Qu’est-ce qu’une heure de plus ou de moins quand il y en a qui tentent de vous ramener des siècles en arrière ?
Il est quelle heure, à propos, chez ce ministre anti-festivals ou chez cet édile anti-artiste et de surcroît vulgaire et  misogyne ? Il est quelle heure dans la montre de ces redresseurs de torts improvisés en bandes qu’ils baptisent commissions (brigades plutôt) populaires ?
Et puis, il n’y a qu’à se représenter le drame de cette pauvre enfant kidnappée et violée et que l’on a obligée d’épouser son agresseur.
Qui aurait parlé de la petite Amina si elle ne s’était pas donné la mort pour échapper à toute cette injustice ?
Dans le cas d’espèce, c’est toute une société qui serait atteinte du syndrome de Stokholm.
Qu’est-ce qu’une heure de plus ou de moins quand on est en retard d’une guerre ? Au moins…

Mohamed BENARBIA
Samedi 17 Mars 2012

Lu 1653 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs