Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une école de pêche et de la nature à Ifrane




Une école de pêche et de la nature à Ifrane
Une première. Ifrane verra bientôt la création d’une école de pêche et de la nature. Une manière d’initier les nouvelles générations à la bonne conduite et au bon comportement envers la nature. Signée conformément à une convention de partenariat entre plusieurs acteurs et intervenants locaux, cette convention ambitionne d’encadrer cette activité qui pourrait nuire à l’écosystème en cas d’abus.
La délégation provinciale du ministère de l’Education nationale, la direction régionale des eaux et forêts et de la lutte contre la désertification et l’Association marocaine pour l’écotourisme et la protection de la nature veulent bien donner à ce projet tout son aura.
L’animation de cette école qui s’inscrit dans le cadre du projet de valorisation écotouristique de la biodiversité piscicole et aquacole pour la contribution à la préservation des ressources en eau du Moyen-Atlas - cas des parcs nationaux d’Ifrane et du Haut Atlas oriental – vise à la réalisation de l’infrastructure de base pour abriter l’école de pêche et de la nature.
Il s’agit aussi, selon les termes de  cette convention, d’équiper l’école de pêche et de la nature, en salles de formation, ateliers, exposition permanente et espace d’accueil et d’hébergement des groupes scolaires et des familles. On développe un programme de formation et d’animation spécifique à l’école de pêche et de la nature.
Parmi les objectifs de ce projet, l’on peut citer la formation des animateurs, l’appui à la Fédération des pêcheurs pour la mise à niveau de ses structures, l’équipement de ses gardes bénévoles, le renforcement des capacités de ses membres, dans l’optique de devenir une fédération responsable et l’élaboration d’une charte pour une pêche responsable et durable.
Une première rencontre dans ce sens a été organisée par le management associatif du 30 novembre au 1er décembre au profit des membres de la fédération, sous le thème : « Le management associatif : de l’élaboration à la mise en œuvre des projets associatif pour le développement de l’écotourisme’’.
Les principales actions de cette initiative concernent la réduction du braconnage, l’encadrement des pêcheurs et la sensibilisation des personnes qui pratiquent la pêche illégale à se conformer à la loi et à la réglementation en les encourageant à s’organiser en associations pour améliorer le secteur de la pêche dans les eaux douces et développer des produits écotouristiques qui contribuent à la fois au développement local et à la préservation du patrimoine piscicole national.

Mustapha Elouizi
Jeudi 5 Décembre 2013

Lu 879 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs