Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un projet de boulangerie solidaire réunit jeunes Français et Marocains à Zelidja-Boubeker

Consolider le mieux vivre ensemble




Huit jeunes et cinq encadrants du Centre éducatif et professionnel (CEP) de Saint-Papoul, une commune française située dans le département de l'Aude en région Languedoc-Roussillon, séjourneront du 21 septembre au 2 octobre prochain à Zelidja-Boubeker dans le cadre d’un projet de développement et solidarité visant le vivre ensemble.
Deux semaines durant, ils travailleront à la boulangerie solidaire de cette petite bourgade de la région de l’Oriental, fruit d’un partenariat entre l'Association Enzo (Les Enfants de Zellidja et de l'Oriental) et l'Institut thérapeutique et pédagogique (Itep) de Massip notamment.
Maryline Gérardi, consultante pour le CEP, assure que tous les jeunes de Zelidja-Boubeker et leurs camarades de Saint-Papoul auront tout à y gagner dans ce projet. Cité par Ladepeche.fr, elle explique : pour les jeunes de Saint-Papoul, c'est la reconnaissance et la valorisation de leur travail, mais aussi «leur faire prendre conscience que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs». Pour les jeunes Marocains, c'est l'accès à un métier qui sera une richesse pour leur avenir, la chance de se fixer et de vivre dignement dans leur pays par l'accès à une formation gratuite : «C'est donner de l'espoir à tous», peut-on lire sur le site français.
Il est à rappeler que les encadrants du CEP ont effectué en juin dernier un voyage préparatoire à Boubeker. Au cours de leur  séjour, ces derniers ont listé les travaux à réaliser et préparé les sorties qu’ils pourront proposer aux jeunes, a confié au journal français Axelle Fouga qui encadrera le groupe durant leur séjour.
Selon ladepeches.fr, « le lancement officiel du projet aura lieu au cours d'une grande journée festive prévue le jeudi 3 septembre : l'après-midi, le château ouvrira ses portes, il y aura un salon de thé, des balades en calèche. Le soir, un dîner-spectacle, ouvert à tous, est organisé à la Halle aux grains, avec un repas couscous, une démonstration de danse du ventre, le chanteur Reda Bouchnak et la présence de nombreuses personnalités qui ont été séduites par ce projet : la vice-consul du Maroc à Toulouse, des représentants de la ville de Castelnaudary, du conseil départemental, de l'APJJ ».
Créée à l’initiative d'anciens habitants de Sidi Boubker, toute confession et nationalité confondues, l'Association Enzo-Les Enfants de Zellidja et de l'Oriental a réalisé plusieurs actions d'accompagnement au profit des populations de cette bourgade qui se sentent quelque peu abandonnées. Outre la création d'une boulangerie solidaire employant cinq personnes, elle a aussi mis en place un centre social et assuré différentes formations professionnelles en vue d’encourager les  jeunes à rester au Maroc.

Alain Bouithy
Mardi 11 Août 2015

Lu 600 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs