Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un plan d’action du CRT de Fès pour retrouver la croissance




Un plan d’action du CRT de Fès pour retrouver la croissance
Le CRT de Fès veut retrouver le dynamisme qui fut le sien, notamment entre 2002 et 2010. Pour ce faire, le Conseil d’administration de cette institution a tenu une importante réunion au cours de laquelle les grandes lignes du plan d’action 2015/2017 ont été dévoilées. On retiendra qu’une enveloppe de 150 millions de dirhams sera débloquée pour la réalisation des objectifs figurant dans le plan. Interrogé au sujet des travaux du CA du CRT, le président Driss Faceh nous a déclaré : «Lors de cette réunion, nous avons présenté un plan d’action ambitieux pour rattraper le déroulement du PDRT (Plan du développementrégional du tourisme) tombé en panne ces dernières années. Ce plan d’action résulte directement de la Vision 2020 et surtout du PDRT qui prévoit le repositionnement de la destination, celle-ci passant d’une simple étape des circuits des villes impériales à une destination à part entière pour le séjour et «city-break».
Et d’ajouter: «L’un des premiers verrous devra absolument sauter, qui est celui de la densification de la desserte aérienne pour multiplier le point à point à l’international et relier Fès à Marrakech et Agadir sur le plan national». Le deuxième volet, poursuit-il, concerne les outils  de promotion, à savoir les différents guides sur la ville, le thermalisme, le tourisme rural, les circuits en médina, etc, notant que ces outils vont nous permettre une meilleure visibilité du produit touristique de Fès lors des foires du tourisme international. 
Par ailleurs, l’agenda culturel de Fès verra incessamment le jour.  En effet, M. Faceh a souligné que pour ce qui est de l’animation, le produit va être diversifié. «Non seulement nous allons reprendre Ziara Tijania mais surtout lancer le tourisme rural en mettant en avant les produits du terroir», a-t-il précisé.
Aussi, indique-t-on, le CRT envisage de participer avec un stand-Fès à une dizaine de salons étrangers. Ainsi, plusieurs semaines culturelles sont programmées en Afrique et en Europe. On l’aura donc constaté, ce plan ambitieux dont le but à terme est de «ressusciter» la destination Fès, doit inciter tous les professionnels à s’investir pleinement dans la concrétisation des cibles visées. Une mobilisation, plus que jamais nécessaire, pour conquérir de nouveau les marchés émetteurs traditionnels et d’autres notamment  ceux russe, polonais et moyens-orientaux.     

Mustapha Bettache
Jeudi 19 Mars 2015

Lu 502 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs