Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un nouveau centre de maintenance des engins de collecte des ordures ménagères à Salé




Un nouveau centre de maintenance des engins de collecte des ordures ménagères à Salé
La ville de Salé vient de se doter d'un centre de maintenance des engins de collecte des déchets ménagers, selon les normes d'entretien et d'hygiène agréées à l'échelle internationale. 
Cette infrastructure, inaugurée par le gouverneur de la préfecture de Salé Mustapha Khedri qui était accompagné du chef du gouvernement guinéen Mohamed Saïd Fofana, s'étend sur une superficie de 15 mille m2 pour une capacité d'entreposage de 100 engins. 
Le centre relevant du groupe marocain de nettoyage "Ozone environnement et services", dispose d'ateliers dédiés à l'entretien et à la réparation des camions de collecte des déchets, en plus de dépendances administratives et d'installations sanitaires réservées aux employés. 
Le président directeur général du groupe "Ozone environnement et services", Aziz El Badraoui, a mis l'accent, dans une déclaration à la presse, sur l'importance de la création de ce service dépendant de son groupe qui respecte toutes les normes d'entretien et d'hygiène agréées à l'échelle internationale. 
"Ozone environnement et services'' assure la gestion déléguée du secteur de propreté et d'assainissement liquide dans les arrondissements de Bettana et Hssaine, en vertu d'un contrat d'une valeur de 36 millions de dirhams pour une durée de 7 années, a-t-il indiqué. 
Le groupe se charge de collecter près de 80.000 tonnes de déchets, chaque année, au niveau des arrondissements de Bettana et Ahssine, soit 230 tonnes par jour ordinaires et 280 tonnes dans les occasions spéciales.
Par ailleurs, M. El Badraoui a indiqué que son groupe est en train de signer un contrat définitif avec le gouvernement guinéen en vertu duquel le groupe se charge du traitement des déchets et de l'assainissement liquide. Le contrat qui s'étale sur une période de huit ans, devrait porter sur un investisment initial de 360 millions de dirhams. 
De son côté, le président du conseil communal de la ville de Salé, Noureddine El Azrak a estimé que la création du service est de nature à résoudre la problématique de l'entretien et de réparation des engins de collecte des déchets, faisant remarquer qu'une enveloppe budgétaire de 160 millions de dirhams est allouée au secteur de l'hygiène. 
En vue de résoudre la problématique de l'hygiène dans la ville, il a annoncé qu'un centre de transfert des déchets sera créé vers la fin du mois de septembre, invitant les habitants à contribuer, à leur tour, à améliorer la propreté de leur ville. 
Pour sa part, le chef du gouvernement guinéen, Mohamed Saïd Fofana, s'est félicité du choix porté sur ce groupe marocain spécialisé dans le traitement des déchets et dans l'assainissement liquide pour la gestion de ce secteur en Guinée, d'autant plus qu'il dispose de moyens importants permettant de résoudre la problématique d'assainissement affectant son pays, notamment la capitale guinéenne Conakry.

Vendredi 12 Septembre 2014

Lu 1397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs