Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un grave problème de santé publique : 340 000 autistes au Maroc




Un grave problème de santé publique : 340 000 autistes au Maroc
En l’espace de quelques années, l’autisme est devenu un grave problème de santé publique, affectant une personne sur 100, soit plus de 340 000 personnes au Maroc.
Inquiète de cette progression et à cause de l’immobilisme des autorités et des difficultés auxquelles sont confrontés les enfants affectés par cette pathologie et leurs familles, l’Association «Vaincre l’autisme» lance une campagne sous le signe « Sans diagnostic, on est encore plus autiste ».
Pour faire avancer cette noble cause, l’Association mène depuis lundi 11 courant une vaste campagne de médiatisation et de sensibilisation axée sur l’importance du diagnostic pour le traitement de l’autisme et le développement de la recherche.
La mobilisation, qui se poursuit jusqu’au 24 juin, « montre l’importance du diagnostic précoce, première étape qui permettra à toute personne autiste d’avancer dans son développement», écrit l’Association.
Pour cette campagne, «Vaincre l’autisme» s’appuie sur le portrait symbolique d’Ibrahim. Un petit garçon autiste qui ne devrait pas apprendre, ni communiquer, encore moins s’insérer socialement, pour n’avoir pas été diagnostiqué.  A souligner que malgré des chiffres alarmants et des « situations plus que lourdes à gérer, l’accès au diagnostic relève encore d’un véritable parcours du combattant», déplore M’Hammed Sajidi. Le président de «Vaincre l’autisme», s’étonne, par ailleurs, du « manque de reconnaissance de la part de la société civile et l’immobilisme du gouvernement marocain face à ce grave problème de santé publique ».
Cela fait 10 ans que l’Association milite pour que « soient levés les préjugés, les obstacles et les facteurs de blocage autour de cette pathologie et que les connaissances et pratiques en matière d’autisme puissent enfin progresser », déclare-t-on à l’association. Qui rencontrera, lors d’une opération de sensibilisation à la cause de l’autisme, les 23 et 24 juin, parents, professionnels de la santé et de l’éducation, partenaires, au Village de l’autisme à Marrakech.
C’est pour toutes ces raisons que l’Association « Vaincre l’autisme » invite le gouvernement à mettre en place un Plan autisme, des mesures visant à rappeler aux professionnels leur devoir et obligation d’être à jour dans la connaissance des avancées scientifiques et médicales internationales en matière d’autisme.
L’Association attend aussi du gouvernement l’exigence du respect de la dignité des personnes autistes en leur accordant le droit  d’accès aux meilleurs traitements avérés. Elle réclame également le droit des enfants autistes d’accéder à la scolarisation au sein de l’école publique et à l’éducation dans un environnement professionnel compétent ainsi que la levée des facteurs de blocage pour mettre en place une véritable stratégie de lutte contre l’autisme.
Enfin, l’Association s’est fixé un défi : faire de 2013 l’Année de l’autisme au Maroc.

ALAIN BOUITHY
Mercredi 13 Juin 2012

Lu 1666 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs