Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un cycle de formation initié au profit de 20 jeunes : Le MNH renforce les capacités de ses adhérents




Un cycle de formation initié au profit de 20 jeunes : Le MNH renforce les capacités de ses adhérents
L’Association Mouvement nouvel horizon a organisé, samedi 19 décembre, courant une formation en matière des « techniques de montage des projets » au profit de 20 jeunes  de Rabat et Salé. Cette formation qui a eu lieu à la Fondation Abderrahim Bouabid, s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des membres du Mouvement et vise, selon Zineb Chakir, membre du bureau exécutif du MNH, à consolider les acquis des jeunes dans les volets techniques. «Une étape essentielle avant d’attaquer la formation politique », indique-t-elle.
La formation assurée par Mohamed Eljabri, membre du Conseil des adhérents et spécialiste en la matière, s’est déroulée en deux temps. Elle s’est focalisée, le samedi 12 décembre, sur le volet théorique et, dans un deuxième temps, le formateur s’est penché sur le côté pratique afin de permettre aux jeunes du Mouvement de s’exercer et de mettre en application leurs acquis.
Lors de ce cycle de formation, les jeunes ont appris qu’un projet associatif doit être monté d’une façon professionnelle et efficace si les responsables de la structure veulent assurer son succès. Ainsi, Mohamed Eljabri a souligné que l’Association doit avoir une conception philosophique générale du projet partant de son identité avant de fixer les objectifs généraux et spécifiques. Il a indiqué par la suite que chaque projet devrait être étudié. Cette étude doit prendre en charge « les publics cibles, les attentes, les risques, les menaces, les points forts et points faibles… », a-t-il précisé.
Dans la dernière séance de formation, les participants ont constitué deux groupes afin de travailler sur le montage de projets et de mettre en pratique leurs savoirs.
En clôture de cette formation technique, les membres du bureau exécutif du MNH ont exprimé leur volonté d’organiser un cycle de formation qui s’étalera sur deux ans et comportera des rencontres-débat, des ateliers de formation, et des conférences.
Pour Mehdi Ben Khouja, ce cycle de formation rejoint l’idée de l’Education populaire et permettra à des centaines de jeunes et lycéens de s’ouvrir sur la politique, la philosophie et les arts. Dans ce cadre, le MNH a entamé des études et recherches pour permettre une bonne réalisation de ce projet citoyen.

Montassir SAKHI
Mercredi 23 Décembre 2009

Lu 487 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs