Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Observatoire régional pour la gestion de l'environnement portuaire du Maroc et des Canaries




Un protocole portant création de l'Observatoire régional visant la normalisation de la gestion de l'environnement dans les ports marocains et canariens a été signé récemment dans la ville de Telde (sud de Las Palmas) par le président d'Agadir Haliopôle Cluster (AHP), Mohamed Bouayad, le président du Centre technologique des sciences marines, José Luis Guersi, le gérant de la Fondation Ports de Las Palmas, Sergio Galvan, le directeur de la plate-forme océanique des Canaries, Octavio Llinas, et le président de Cluster Maritime des Iles Canaries, Vicente Marrero.
 L'Observatoire régional de l'environnement portuaire régional est le résultat du travail effectué dans le cadre du projet " SmartPort, stratégie de gestion de l'environnement entre les ports des Iles Canaries et la région de Souss-Massa", qui bénéficie du financement du Fonds européen "Feder" à travers le Programme de coopération transfrontalière Espagne-Frontières extérieures (POCTEFEX).
 "SmartPort" vise à standardiser la gestion environnementale des opérateurs portuaires dans la région grâce à la qualité des solutions portuaires intégrées, la prévention et le contrôle de la pollution et la mise en œuvre de nouveaux outils de gestion des systèmes convergents dans les zones portuaires des deux régions.
 Les promoteurs de ce projet soulignent que l'initiative favorise une gestion intégrée et durable, le renforcement des capacités scientifiques et technologiques des opérateurs portuaires au niveau régional ainsi que des actions conjointes et le renforcement de la coopération en matière de gestion environnementale portuaire et la lutte contre la pollution accidentelle provoquée par les hydrocarbures.
 L'Observatoire régional s'assigne comme objectifs de développer la recherche, d'assurer le suivi et l'analyse en continu des paramètres liés à la gestion de l'environnement portuaire et du littoral en général, afin de mieux contrôler la qualité de l'environnement et des moyens et stratégies de lutte contre la pollution dans les ports, à travers une action globale et cohérente entre les deux régions voisines.
 En outre, à travers des conseils techniques et scientifiques, l'Observatoire viendra appuyer les administrations publiques en charge des ports dans leurs stratégies de développement et les entreprises opérant dans les zones portuaires. 

Vendredi 2 Octobre 2015

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs