Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un Boeing 777 de Malaysia Airlines abattu au-dessus de l’Ukraine

298 passagers étaient à bord




Un Boeing 777 de Malaysia Airlines abattu au-dessus de l’Ukraine
Un Boeing 777 de Malaysia Airlines, reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, a été abattu en Ukraine dans les environs de Donesk par un missile sol-air ou air-air et dont l'origine reste encore incertaine. Les autorités de Kiev et les rebelles se sont immédiatement accusés d'être à l'origine d'un éventuel tir de missile, sans qu'aucun élément matériel ne permette d'en attribuer solidement la responsabilité.
 Pour le président russe, c'est l'Ukraine qui "porte la responsabilité de cette terrible tragédie". 
Le crash de l'avion malaisien avec à bord 298 personnes au-dessus d'une zone de conflit armé en Ukraine, suscitait vendredi colère et consternation dans le monde, amenant les séparatistes prorusses à promettre un accès libre aux enquêteurs internationaux.
Outre 154 Néerlandais à bord, l'avion transportait 43 Malaisiens (dont 15 membres d'équipage), 27 Australiens, 12 Indonésiens, 9 Britanniques, 4 Allemands, 5 Belges, 3 Philippins, un Canadien, selon le dernier décompte fourni par Malaysia Airlines vendredi matin.
 La nationalité des autres passagers était en cours de vérification. 
 Une des boîtes noires avait été retrouvée par les secouristes et l’autre est aux mains des séparatistes qui l’auraient remise à la Russie. Mais ces boîtes ne pourront probablement pas aider à déterminer l'origine du tir de missile supposé, dont les autorités ukrainiennes et les séparatistes prorusses s'accusent mutuellement.
Le président américain Barack Obama a réclamé une enquête "rapide" et "sans entraves", lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, dont le pays comptait 154 ressortissants à bord. 
Pour faciliter les opérations, les Etats-Unis appellent "toutes les parties concernées -la Russie, les séparatistes prorusses et l'Ukraine- à un cessez-le-feu immédiat".
Sur le lieu du crash, les débris de l'avion, qui s'est disloqué en vol selon des témoins, sont éparpillés sur des kilomètres carrés dans une zone de campagne autour du village de Grabove, dans l'est de l'Ukraine, non loin de la ligne de front entre séparatistes prorusses et forces loyalistes ukrainiennes.
 Sous une pluie fine, les secouristes préparaient vendredi matin la récupération des restes des 298 passagers et membres d'équipage qui se trouvaient à bord de l'appareil. 
Des experts des services de renseignement américains estiment que le Boeing 777 de Malaysia Airlines a été abattu par un missile sol-air.
Ils étudient leurs données pour savoir si l'engin a été tiré par les séparatistes prorusses. 
 C'est le deuxième appareil perdu en quatre mois par la compagnie, après le MH370 mystérieusement disparu le 8 mars alors qu'il se rendait à Pékin. 
Plusieurs compagnies aériennes asiatiques avaient modifié leur trajectoire depuis plusieurs semaines, afin de ne plus avoir à survoler l'Ukraine, par mesure de sécurité.  

AFP
Samedi 19 Juillet 2014

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs