Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un 1er Mai unitaire pour la FDT, la CDT et l’UMT

Un slogan commun, un même discours et une déclaration conjointe marqueront la fête du travail




Un 1er Mai unitaire pour la FDT, la CDT et l’UMT
Le muguet de mai aura un parfum différent cette année pour la Fédération démocratique du travail (FDT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et l’Union marocaine du travail (UMT).
A l’occasion de la célébration du 1er Mai 2014, ces trois centrales syndicales ont, en effet, décidé de renforcer leur alliance historique. 
Même si elles ne se sont pas mises d’accord sur l’organisation de marches communes lors de cette fête, leurs instances dirigeantes ont décidé de célébrer la fête des ouvriers sous un slogan commun «Unis et mobilisés pour réaliser les revendications légitimes de la classe ouvrière et pour faire face à tous les défis », a affirmé à Libé Larbi Habchi, membre du bureau central de la FDT.
La deuxième décision prise par les trois centrales confirmant la volonté et l’attachement de leurs dirigeants à l’action commune, tient au fait qu’un même et unique discours sera lu au cours de leurs marches à travers le Royaume. Et à la fin de celles-ci, une déclaration commune sera également lue. 
Un autre point sera approfondi lors des discussions des dirigeants de ces trois centrales. Il a trait à la participation des délégations de chaque syndicat aux défilés des autres. 
 Ces décisions, rappelle-ton, couronnent une année historique pour ces trois centrales qui ont décidé de fédérer leurs efforts en vue de s’opposer à la politique antisociale et d’appauvrissement du gouvernement Benkirane.  
Ainsi leurs premiers responsables, à savoir Abderrahman Azzouzi (FDT) Noubir El Amaoui (CDT), et El Miloudi Moukharik (UMT), ont-ils réussi à mettre fin aux dissensions du passé et à se tourner vers l’avenir en tenant, en janvier dernier, une réunion historique au siège central de la CDT à Casablanca. Quelques semaines plus tard, ces trois centrales ont adressé un mémorandum commun au chef du gouvernement contenant les principales revendications de la classe ouvrière et de l’ensemble des fonctionnaires. Face au mutisme voire aux tergiversations du chef du gouvernement, les trois centrales syndicales ont organisé une grande marche à Casablanca pour faire pression sur lui et le contraindre à s’asseoir autour de la table de négociations sur la base de la plateforme qui lui a été adressée à la mi-février.
Le mémorandum des trois centrales syndicales, rappelle-t-on, avait exposé leurs principales revendications visant à l’amélioration de la situation des salariés et des fonctionnaires pour leur permettre de mener une vie digne et de pouvoir faire face au renchérissement du coût de la vie. Leurs revendications portaient aussi sur le respect des libertés syndicales, l’augmentation des salaires, la protection sociale, la législation, ainsi que les relations professionnelles et les libertés individuelles. Ils avaient, par ailleurs, appelé le gouvernement à assumer ses responsabilités et à mettre  en œuvre, en premier, le reliquat de l’accord du 26 avril 2011 qui comprend un train de mesures destinées  à améliorer les traitements des fonctionnaires et le salaire minimal dans le secteur privé. 
Et effectivement, les syndicats ont obtenu gain de cause après leur  Marche du 6 avril. Une réunion avec le gouvernement a été tenue le 15 du mois courant et il a été décidé d’en tenir une autre dans les prochains jours en vue de parvenir à des résultats tangibles avant la fin d’avril, c’est-à-dire avant la fête du travail.
Pour cette raison, Larbi Habchi a tenu à lancer un appel au chef du gouvernement lui demandant de respecter son engagement et d’ouvrir une négociation sérieuse en vue de parvenir à des accords sociaux avant la fin de cette date butoir.  


Mourad Tabet
Jeudi 24 Avril 2014

Lu 1059 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs