Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

USA et Russie pour une conférence sur la Syrie en novembre

Lancement du processus de destruction des armes chimiques




USA et Russie pour une conférence sur la Syrie en novembre
Les Etats-Unis et la Russie sont d’accord pour demander au Conseil de sécurité des Nations unies d’organiser la conférence de paix sur la Syrie au cours de la deuxième semaine de novembre, a déclaré lundi John Kerry.
“Nous allons demander qu’une date soit arrêtée le plus rapidement possible”, a dit le secrétaire d’Etat américain au cours d’une conférence de presse commune en Indonésie avec le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
Jugeant que le lancement du processus de destruction des armes chimiques syriennes constituait un “bon début”, John Kerry a aussi, de manière inhabituelle, adressé un compliment au régime de Bachar Al Assad, qui, selon lui, a eu le mérite de respecter la résolution de l’Onu sur le démantèlement de son arsenal chimique.
« Je ne vais pas répondre aujourd’hui de ce qui se passera dans plusieurs mois mais c’est un bon début», a-t-il dit.
John Kerry et Sergueï Lavrov se sont rencontrés en marge d’un sommet Asie-Pacifique à Bali, en Indonésie.
Ils ont d’abord discuté en présence de leurs collaborateurs avant de s’entretenir en privé sur les moyens de mettre fin au conflit en Syrie et sur les négociations à venir avec l’Iran au sujet de son programme nucléaire.
John Kerry a dit que cette rencontre avec Sergueï Lavrov avait été “l’une des plus productives que nous ayons eues”. Les deux hommes ont longuement parlé des moyens de réunir les belligérants syriens à une conférence dite Genève 2, a-t-il dit.
“Nous sommes convenus qu’il n’y avait pas de solution militaire et nous partageons un intérêt à ne pas voir des radicaux islamistes de chaque côté prendre une place plus grande en Syrie et c’est pourquoi nous avons renouvelé aujourd’hui notre engagement en faveur d’efforts très précis pour faire progresser le processus de Genève aussi rapidement que possible”, a déclaré le secrétaire d’Etat américain.
“Notre espoir commun est que (la conférence) puisse avoir lieu en novembre”, a-t-il poursuivi. “La date définitive et les conditions de participation devront être déterminées par les Nations unies.”

Libé
Mardi 8 Octobre 2013

Lu 403 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs